Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530002626
LANDE TOURBEUSE DE SAINT-GUEN - LANN RESTERGANT

(n° régional : 06210006)

Commentaires généraux

Inscrite en ZNIEFF et à l’inventaire des tourbières de Bretagne depuis 1985, la zone tourbeuse de St-

Guen avait été précisément réétudiée en 1993 (source 56), l’étude avait confirmé le niveau d’intérêt

régional de cette lande, et les années suivantes (1995, 2003) plusieurs projets de mise en place d’une

protection foncière et d’une gestion locales en partenariat avec les collectivités ont été proposés (des

acquisitions étaient possibles ainsi qu’une gestion par un agriculteur riverain), mais les engagements

espérés des collectivités n’ont pas eu lieu faute d’entrevoir une valorisation touristique possible et à

cause d’un manque de garanties sur les moyens financiers nécessaires à l’entretien futur du milieu.

Lande incluse dans le site Natura 2000 de la Rivière Ellé, ce programme apparaît à présent comme le

seul levier pouvant peut-être débloquer la situation. Toutefois l’évolution de cette zone tourbeuse est

déjà très préoccupant car le boisement naturel spontané est important et vigoureux et rogne fortement les

landes. Beaucoup d’espèces végétales remarquables n’ont pas été revues récemment (voir liste 2a). Et il

n’y pratiquement plus d’espoir de retrouver la sphaigne de La Pylaie (espèce d’intérêt communautaire

qui était dans ce site pratiquement en limite d’aire), car ne produisant pas de spores sa disparition

physique est synonyme de sa disparition dans le site ; les trous d’eau où elle s’était en partie réfugiée

sont recouverts par la lande qui fait trop d’ombrage.

Le noyau de landes tourbeuses est surtout présent en rive droite de la rivière, sur la commune de St-

Tugdual. Les landes sont bordées à l’extérieur, sur l’amont, par des prairies humides délaissées qui

évoluent en mégaphorbiaies à angélique des bois. Des prairies humides plus ou moins oligotrophes sont

encore entretenues sur l’aval, près de la rivière. En rive gauche sur la commune de Le Croisty se

développent surtout des prairies humides entretenues, mais une unité de lande subsiste, elle aussi en voie

de boisement avancé. La Rivière du Pont-Rouge (ou Rivière l’Aër - bassin versant de l’Ellé), qui

traverse la ZNIEFF, est d’une très grande qualité, plusieurs stations importantes de flûteau nageant

(Luronium natans) plante protégée et d’intérêt communautaire, s’y trouvent. Une population sédentaire

et reproductrice de la Loutre d’Europe est présente sur ce cours d’eau.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre de la ZNIEFF est pratiquement inchangé. La zone

ne comprend pratiquement que des espaces humides. Il n’y a

pas de prairies mésophiles artificielles et de cultures dans la

zone.