Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530005963
ETANG DU FOURNEAU ET VALLON DU SAUT DU CHEVREUIL

(n° régional : 01350002)

Commentaires généraux

¨ Descriptif synthétique : La zone comprend :

- dans sa partie amont : un vallon relativement étroit et encaissé d'orientation Sud-Nord abritant sur ses pentes et en haut de versant d'importants affleurements rocheux ou blocs, sous couvert forestier, porteurs de fougères remarquables et d'un peuplement bryophytique varié. Un de ces points se nomme ²le Saut du Chevreuil². Le ruisseau (et le bief ruiné sur l'aval de l'ancien Moulin des Salles) est encadré par un fond boisé humide diversifié. Ce dernier s'élargit en divers endroits à l'approche de l'étang et en bordure des rives.

- dans sa partie aval : l'Etang du Fourneau, ce plan d'eau de 12 hectares reste dans un contexte essentiellement forestier (le Bois de Mérousse - Massif de Quénécan), une hêtraie remarquable est présente en rive droite. Une parcelle en prairie et des plantations feuillues récentes encadrent le barrage.

L'étang du Fourneau est une zone d'hivernage du Centre-Bretagne très significative pour les oiseaux d'eau. Le vallon du Saut du Chevreuil est l'un des points les plus à l'Est pour la distribution bretonne de plusieurs fougères.

¨ Milieux principaux : Etang du Fourneau : eau dormante oligo-mésotrophe, avec communauté amphibie pérenne dominée par la Littorelle, en arrière un liseré discontinu de végétation en rive est constitué par la Baldingère ou la Laîche vésiculeuse - Affleurements rocheux siliceux, le plus souvent sous l'ombrage forestier en atmosphère assez humide avec placages moussus diversifiés, groupement à Luzule des bois, etc … - Bois humides mésotrophes à saules et bouleaux, une grande boulaie oligotrophe à Molinie et Fougère aigle (à sphaignes dans les fossés drainants) est présente dans un secteur en rive gauche de l'étang. - Hêtraie-chênaie, à forte abondance d'If et de Houx en sous-strate au Nord-Est de la zone notamment (habitat d'intérêt communautaire).

¨ Espèces remarquables : · Flore : présence de 4 espèces végétales protégées au niveau national : la Littorelle - Littorella uniflora, et 3 fougères : le Dryopteris atlantique - Dryopteris aemula, l'Hyménophylle de Tunbridge - Hymenophyllum tunbridgense et le Trichomanes remarquable - Trichomanes speciosum, cette dernière, présente que sous la forme de prothalle dans les anfractuosités rocheuses, est également d'intérêt communautaire.

· Faune - Mammifères : La Loutre d'Europe - Lutra lutra est présente régulièrement dans le site et se reproduit dans les zones humides entre St Brigitte et les Forges - Oiseaux : de nombreux oiseaux d'eau sont régulièrement observés en hivernage par le GEOCA dans le cadre des opérations du Wetlands International - Invertébrés : présence dans la zone forestière de l'Escargot de Quimper - Elona quimperiana.

¨ Conditions actuelles de conservation : anciennement l'Etang a servi de pisciculture intensive aujourd'hui abandonnée. La protection forestière et la limitation des accès au plan d'eau assurent une tranquillité favorable aux oiseaux d'eau. Des mesures forestières spécifiques relatives à l'ombrage et l'humidité autour des affleurements rocheux devront être discutées dans le cadre de l'application de la Directive ²Habitats² dans cette zone dont l'état de conservation est aujourd'hui satisfaisant.

Liens avec d'autres ZNIEFF : avec la ZNIEFF de type I de l'Etang des Salles sur l'amont en particulier. L'Etang du Fourneau et le Vallon du Saut du Chevreuil sont entièrement dans la ZNIEFF de type II de la Forêt de Quénécan.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre de la ZNIEFF de 1ère génération remontait très en amont de l'Etang du Fourneau, englobant une partie importante du vallon où s'écoule le ruisseau d'alimentation, pratiquement jusqu'aux ruines du Moulin des Salles. Lors de l'avant-dernière remise à jour en 2000 par le Conservatoire Botanique National de Brest une nouvelle donnée botanique confirmait l'intérêt de cette partie amont.

- Le ruisseau qui participe aux apports d'humidité nécessaires à la conservation d'espèces et d'habitats remarquables dans le vallon amont, puis qui alimente l'étang, ainsi que la continuité des espaces forestiers qui préservent l'ensemble ainsi formé, justifient leur intégration dans une même ZNIEFF (1, 2 et 3)

- Le périmètre de la ZNIEFF traverse essentiellement le milieu forestier. Il intègre dans la partie amont l'ensemble des versants pentus du vallon et tous les affleurements rocheux inhérents. Dans la moitié inférieure de la zone les bois humides, et les espaces boisés d'intérêt communautaire, au contact direct de l'étang sont logiquement retenus. Sur l'aval de l'étang une marge terrestre convenable est conservée. (2, 3 et 4).