Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530006057
TOURBIERE DE LIORZ MARGOT - GOULOUDIC

(n° régional : 00000082)

Commentaires généraux

Cette tourbière, autrefois reconnue d'intérêt régional et inscrite à l'inventaire des tourbières de Bretagne dans la liste des Côtes d'Armor, portait le nom de tourbière de Kerhuel. Ce lieu-dit sur Motreff (29) étant trop éloigné du site, il lui est préféré le nom de Liorz-Margot, accolé à celui de Gouloudic sur Tréogan (22) déjà utilisé pour l'inventaire des Côtes d'Armor. Ce sont les sources du ruisseau de St Conogan (bassin versant de l'Aulne, par le Canal de Nantes à Brest).

Le périmètre de cette ZNIEFF avait été revu une première fois en 1993 suite à une cartographie et un bilan fin du site (Bibliographie - Source n°54), il est à nouveau modifié et réduit car la végétation des espaces tourbeux (seule remarquable dans ce site) s'amenuise au fil des années sous les effets conjugués du boisement naturel, de l'eutrophisation et du drainage agricole des prairies. Il n'est plus conservé qu'un ensemble sur l'amont, principalement au Nord pour une clairière tourbeuse évoluée en molinie en touradons et callune et une saulaie tourbeuse typée (sur Motreff), et au Sud-Est une belle prairie tourbeuse oligotrophe diversifiée, entretenue par la fauche (sur Tréogan).

Parmi les espèces déterminantes du site, il faut relever la présence de la pédiculaire des marais (Pedicularis palustris) dans la prairie oligotrophe (espèce menacée sur l'ensemble du Massif armoricain), et la fougère protégée dryoptéris atlantique (Dryopteris aemula) dans la zone boisée.

Les zones tourbeuses conservent quelques potentialités tant que les modifications hydrauliques ne seront pas trop fortes dans cette dernière zone. Tout drainage, création de plan d'eau ou boisement artificiel devra être proscrit, et l'ensemble de la zone humide (y compris se poursuivant sur l'aval) reconnue comme telle dans les documents d'urbanismes). Un dépôt sauvage d'encombrants à l'extrême Est du site semble avoir été plus ou moins résorbée.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre de la zone comprend deux couloirs humides amont contenant encore l'un et l'autre des formations tourbeuses significatives. Seuls les espaces boisés hygrophiles à méso-hygrophiles qui les environnent directement sont inclus dans la zone.Les espaces à forte vocation agricole ont été exclus, ainsi queles bois et espaces humides d'aval, ordinaires ou trop éloignés.