Logos SINP

ZNIEFF 530006449
CÔTE DE LA POINTE DE PLOUHA

(n° régional : 05260004)

Commentaires généraux

Cette ZNIEFF de type I couvre le tronçon de falaises sur la commune de Plouha se développant depuis

l’anse de Port Moguer au Nord jusqu’à la plage du Palus au Sud. A la Pointe de Plouha cette falaise est

réputée être la plus haute de Bretagne (104 m). Les roches concernées sont très anciennes (plus de 590

millions d’années : âge du Briovérien) et sont volcaniques et métamorphiques sur la plus grande partie

des falaises, et plutonique dans le Nord de la zone (granodiorite).

Les habitats déterminants sont la végétation des falaises des côtes atlantiques : des fissures à criste

marine aux pelouses aérohalines à armérie maritime et fétuque pruineuse; et les pelouses rases des

affleurements rocheux aux contacts pelouses aérohalines-landes ; ainsi que la végétation des rochers eu-

atlantiques à nombril de Vénus et silène maritime des nombreux affleurements légèrement en retrait de

la côte, environnée par de la lande sèche à bruyère cendrée et ajonc d’Europe (forme non prostrée)

quand le sol reste très maigre.

Le restant de la végétation est principalement constitué par de la ptéridaie ou des fourrés arbustifs à

prunelliers (modelés par le vent sur pente exposée) et/ou ajonc d’Europe (plus en position de haut de

versant et sur plateau). La falaise dans certains rentrants de la côte est régulièrement érodée

(éboulements).

Aucune plante vasculaire déterminante n’est relevée ou signalée sur la zone. Par contre, les hautes

falaises de ce secteur, peu ou pas accessibles en plusieurs points, sont propices à la nidification

d’oiseaux à fort intérêt patrimonial : Faucon pèlerin, Grand corbeau, ... (voir aussi ZNIEFF II).

Cette ZNIEFF I est entièrement contenue dans le site classé plus vaste des falaises de Plouha, et dans un

périmètre d’acquisition approuvé du Conservatoire du littoral où plus de 11 hectares de terrain étaient

acquis dans la zone fin 2009 ; une maison particulière se tenant au ras de la falaise près du point

culminant a ainsi pu être détruite et le site rendu plus naturel et sauvage à ce niveau. Le Département des

Côtes d’Armor possède également quelques parcelles aux environ de Port Logot.

Intérêt patrimonial : le port sur pieux de Gwin-Zégal.

TRES IMPORTANT : pour rendre valide ce bordereau, joindre une carte au 25 000éme précisant vos

propositions de délimitation avec à l’intérieur la justification des critères de délimitation (voir n°12) et

localisation des espèces et habitats déterminants (voir n°11).

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre a considérablement évolué : il prend toujours la

ZNIEFF I primitive des pointes du Pommier et de Gwin Zégal

mais en enregistrant la disparition des landes du plateau qui

étaient situées en arrière (urbanisme et défrichement agricole),

et il s’étend à présent au Sud pour inclure la Pointe de Plouha

et la côte de Port Logot jusqu’au départ du sentier côtier en

falaise près du Palus. L’extension proposée comprend des

landes, rochers et pelouses et c’est aussi une zone à forts

enjeux ornithologiques (voir ZNIEFF II Falaises de Plouha).