Logos SINP

ZNIEFF 530006456
ANSE DE PENFOUL

(n° régional : 00350003)

Commentaires généraux

La ZNIEFF de L'Anse de Penfoul occupe la ria étroite d'un petit ruisseau côtier de la Presqu'île de Plougastel, se jetant dans la Rade de Brest. Elle est constituée d'une vasière se développant de part et d'autre du ruisseau, et s'élargissant au milieu de la zone, puis ne découvrant plus sur son entrée dans la rade. Elle est surmontée régulièrement dans sa partie la plus ouverte par un estran de blocs rocheux où dominent les algues brunes, ou, seulement dans le fond de la ria, par une bande quasi-monospécifique à Spartine à fleurs alternes (Spartina alterniflora). Cette herbe vivace nord-américaine et naturalisée depuis le début du XXème siècle en quelques points de la côte atlantique était autrefois jugée comme un élément rare à préserver, mais elle est plutôt considérée aujourd'hui comme une plante envahissante, dont l'extension n'est pas souhaitable. Elle s'est en effet substituée en divers endroits à la spartine européenne indigène Spartina maritima, et la vigueur de ses populations réduit les possibilités d'installation d'autres habitats naturels de prés-salés de bas et moyens niveaux. Pour ces raisons, la "spartinaie américaine" n'est pas déterminante pour la ZNIEFF et n'est pas d'intérêt communautaire.

Le pré-salé à obione n'est présent que sur une frange supérieure, de largeur réduite, en fond d'anse ainsi que plus à l'Ouest sur la rive droite, dans un rentrant de la côte barré par un petit poulier, près de Rossermeur. Des phragmitaies, ou de petites roselières à scirpe maritime, plus ou moins larges, sont souvent présentes à l'interface du pré-salé et du trait de côte au niveau d'écoulements d'eau douce provenant du continent. La côte en falaise, relativement basse et plus ou moins friable, aux expositions variées, offre une flore diversifiée.

Les prés-salés contiennent en particulier l'association phytosociologique particulière à troscart maritime et statice humble (Triglochino maritimi - Limonietum humilis Annezo, Bioret et Géhu 1992) qui n'est présente en France qu'en rade de Brest et en quelques points du Morbihan (stations découvertes en 1997). Il s'agit d'une communauté basse des dépressions du schorre subissant une submersion alternée des eaux salées à saumâtres (marée haute de vives-eaux) et des suintements d'eau douce arrières littorales. Elle est menacée par l'eutrophisation des eaux douces ainsi que par l'extension de la spartine américaine.

Le statice humble (Limonium humile) est une espèce d'intérêt communautaire, protégée au niveau national, et est l'une des 37 espèces à très grande valeur patrimoniale pour la Bretagne. Il est présent en plusieurs points de l'Anse de Penfoul et ses stations sont suivies régulièrement par le Conservatoire Botanique National de Brest, qui met ponctuellement en œuvre une gestion expérimentale de type étrépage, afin de renforcer ou d'agrandir certaines stations.

D'autres plantes remarquables, déterminantes ou non pour les ZNIEFF, sont signalées dans le site, telle que la puccinellie des rochers (Puccinellia rupestris) ou la ruppie maritime (Ruppia maritima).

Les habitats de pré-salé et de la vasière du site, jouent un rôle important pour les oiseaux (hivernage et alimentation). L'Anse de Penfoul est aussi compris dans la Zone d'Intérêt Communautaire pour les Oiseaux (ZICO) de la Rade de Brest, et est incluse dans la Zone de Protection Spéciale (ZPS) pour les oiseaux de la Rade de Brest (date de classement : juin 1991) - [voir à cette fiche]. La Rade de Brest est un lieu majeur d'accueil pour l'hivernage de nombreux canards, grèbes, plongeons et limicoles.

29 espèces d'oiseaux hivernants ou de passage ont été observées lors des comptages du Groupe Ornithologique Breton en janvier 2005.

L'Anse de Penfoul est également dans la zone Natura 2000 "Rade de Brest, estuaire de l'Aulne", sa vasière et les différentes communautés de prés-salés sont des habitats d'intérêt communautaire, et les efforts de conservation devront se porter en particulier sur les stations de Limonium humile.

Autres espèces présentes:

AGROSTIS STOLONIFERA

ARMERIA MARITIMA

ASTER TRIPOLIUM

ATRIPLEX HASTATA

BETA VULGARIS subsp. MARITIMA

BRACHYPODIUM SYLVATICUM

CAREX EXTENSA

CAREX OTRUBAE

CENTAURIUM ERYTHREA subsp. ERYTHREA

COCHLEARIA ANGLICA

CORONOPUS DIDYMUS

CRATAEGUS MONOGYNA

CYNODON DACTYLON

CYTISUS SCOPARIUS

DACTYLIS GLOMERATA

DAUCUS CAROTA

DIGITALIS PURPUREA

DIPSACUS FULLONUM

FESTUCA RUBRA subsp. LITTORALIS

FOENICULUM VULGARE

FRAXINUS EXCELSIOR

GALIUM MOLLUGO

GERANIUM ROBERTIANUM

GLAUX MARITIMA

HALIMIONE PORTULACOIDES

HEDERA HELIX

HOLCUS LANATUS

HYPERICUM TETRAPTERUM

ILEX AQUIFOLIUM

IRIS FOETIDISSIMA

JUNCUS EFFUSUS

JUNCUS GERARDI

JUNCUS MARITIMUS

LEUCANTHEMUM VULGARE

LIGUSTRUM VULGARE

LYCOPUS EUROPAEUS

MATRICARIA MARITIMA subsp. MARITIMA

OENANTHE CROCATA

PARAPHOLIS STRIGOSA

PHRAGMITES AUSTRALIS

PLANTAGO CORONOPUS

PLANTAGO LANCEOLATA

PLANTAGO MAJOR subsp. MAJOR

PLANTAGO MAJOR subsp. INTERMEDIA

PLANTAGO MARITIMA

POLYGONUM AVICULARE S.L.

PRUNELLA VULGARIS

PRUNUS SPINOSA

PUCCINELLIA MARITIMA

PULICARIA DYSENTERICA

QUERCUS ROBUR

RANUNCULUS REPENS

ROSA ARVENSIS

RUBIA PEREGRINA

RUBUS FRUTICOSUS

RUMEX CRISPUS

RUPPIA MARITIMA

RUSCUS ACULEATUS

SALICORNIA EUROPAEA S.L.

SALIX ATROCINEREA

SARCOCORNIA PERENNIS

SCIRPUS MARITIMUS

SEDUM ANGLICUM

SENECIO JACOBAEA

SILENE VULGARIS subsp. MARITIMA

SONCHUS ARVENSIS

SPARTINA ALTERNIFLORA

SPERGULARIA MARINA

SPERGULARIA MEDIA

SPERGULARIA RUPICOLA

STACHYS OFFICINALIS

SUEDA MARITIMA

TAMUS COMMUNIS

TEUCRIUM SCORODONIA

TRIFOLIUM REPENS

TRIGLOCHIN MARITIMA

ULEX EUROPAEUS

ULMUS MINOR

UMBILICUS RUPESTRIS

PHYLLITIS SCOLOPENDRIUM

POLYSTICHUM SETIFERUM

PTERIDIUM AQUILINUM

BOSTRYCHIA SCORPIOIDES

ENTEROMORPHA MARGINATA

FUCUS CERANOIDES

ALCA TORDA

ANAS CRECCA

ANAS PENELOPE

ANAS PLATYRHYNCHOS

ARDEA CINEREA

CALIDRIS ALPINA

CHARADRIUS HIATICULA

EGRETTA GARZETTA

GAVIA ARCTICA

HAEMATOPUS OSTRALEGUS

LARUS ARGENTATUS

LARUS CANUS

LARUS MARINUS

LARUS RIDIBUNDUS

LYMNOCRYPTES MINIMUS

MERGUS SERRATOR

NUMENIUS ARQUATA

PHALACROCORAX CARBO

PLUVIALIS SQUATAROLA

PODICEPS AURITUS

PODICEPS NIGRICOLLIS

PODICEPS CRISTATUS

RALLUS AQUATICUS

STERNA SANDVICENSIS

TADORNA TADORNA

TRINGA HYPOLEUCOS

TRINGA NEBULARIA

TRINGA TOTANUS

VANELLUS VANELLUS

Commentaires sur la délimitation

Le nouveau périmètre de cette ZNIEFF est augmenté du petit marais et schorre de Rossermeur, et s'étend au fond de la ria jusqu'à l'ancien moulin de Penfoul, pour comprendre des secteurs essentiels de pré-salés. La frange côtière terrestre incluse dans la zone reste très limitée et ne concerne pas de maisons d'habitation.