Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530015425
TOURBIERE DE LA LANDE DE BUBRY

(n° régional : 00000590)

Commentaires généraux

¨ Descriptif synthétique : La Lande de Bubry à l'échelle du grand Centre-Ouest Morbihan est un site de très grande valeur écologique notamment pour la qualité de la lande tourbeuse qu'elle abrite. La seule présence de la Sphaigne de La Pylaie, relativement abondante, et dans un site notablement éloigné de son aire de répartition jusque là décrite, est exceptionnelle. Avec les connaissances d'aujourd'hui cette lande aurait pu être proposée pour faire partie du futur réseau de sites d'intérêt européen Natura 2000. Cette zone tourbeuse a un intérêt régional et mériterait que soit assurée sur du long terme sa bonne conservation. (Pour une description physique détaillée voir Critères de délimitation et Milieux)

¨ Milieux principaux : - Lande tourbeuse à humide à Bruyère à 4 angles, Callune et sphaignes dont faciès à Sphagnum compactum et Lichens terricoles (Cladonia) avec mares tourbeuses permanentes à Eléocharis et Sphagnum cuspidatum et dépressions à Sphagnum pylaisii - Lande méso-hygrophile à Bruyères et Ajonc nain, sous pinède claire à assez dense.

- Prairies humides à Junc acutiflore classiques, ou portant des faciès à flore oligotrophe et sphaignes - Groupement de bas-marais à divers Carex, sphaignes et mousses préférentielles des milieux tourbeux - Groupement à Laîche en panicule (Carex paniculata) en linéaire le long du cours d'eau et petites roselières à Rubaniers (Sparganium spp)

- Cours d'eau et végétation immergée avec des renoncules aquatiques, et un réservoir sur l'amont avec végétation de bordure.

¨ Espèces remarquables : · Flore : présence de 3 espèces végétales protégées au plan national, le Rossolis intermédiaire - Drosera intermedia - assez abondant dans la lande tourbeuse, le Rossolis à feuilles rondes - Drosera rotundifolia - (non revu récemment mais potentiellement présent car noté lors des premiers inventaires), et le Flûteau nageant - Luronium natans - espèce aquatique ou amphibie, d'intérêt communautaire, comme l'est également la Sphaigne de La Pylaie (Sphagnum pylaisii) , cette espèce n'est présente en Europe qu'en Basse-Bretagne, Galice et Asturie en Espagne . La station de Bubry est la limite d'aire absolue actuellement connue pour cette espèce. 6 autres espèces végétales menacées sont présentes dans le site, au moins 10 espèces de sphaignes sont relevées ce qui témoigne déjà d'une bonne diversité d'habitats tourbeux.

· Faune (sélection) : présence du Lézard vivipare - Lacerta vivipara et de la Couleuvre à collier - Natrix natrix, Oiseaux : secteur intéressant pour les rapaces.

¨ Conditions actuelles de conservation : elles sont bonnes et mis à part la présence d'une parcelle en prairie plus artificielle au sein du site, la gestion agricole (pâturage et fauche) des prairies et bas-marais de bordure à des conséquences positives. L'espace autour du ruisseau est classé ²Zone Naturelle, affectée à une préservation stricte des tourbières² (Ndat) au POS de Bubry, opération de drainage, plantation et création de plan d'eau sont interdits)La lande tourbeuse assez oligotrophe évolue sans doute très lentement et les pins restent assez clairsemés, mais la lande méso-hygrophile environnante est boisée plus densément, c'est un Espace Boisé Classé au POS ce qui n'offre pas nécessairement la garantie d'une conservation à long terme de la lande et des espèces remarquables qu'elle renferme.

Les propriétaires et exploitants concernés devraient être sensibilisés au grand patrimoine naturel que contient ce site, des moyens adéquats de conservation sont à rechercher.

Commentaires sur la délimitation

- Le périmètre de la ZNIEFF de la Lande de Bubry comprend toutes les zones humides comprises dans un segment du Ruisseau du Moulin de Kerleshouarn depuis sa sortie d'un bois méso-hygrophile (non retenu car d'intérêt écologique assez faible) jusqu'à sa confluence avec le Ruisseau du Nistoir. Une légère dépression très proche, située au Nord (coté rive gauche) abrite des landes d'une grande qualité écologique, sous pinède claire. C'est dans cet ensemble que se distribuent assez également les habitats et espèces remarquables qui justifient la ZNIEFF (1 et 2)

- Une autre parcelle boisée attenante, plus au Nord, est aussi incluse dans la zone car son existence protège ces zones humides et parce que la pinède qu'elle porte bien que plus artificielle ne devrait pas faire disparaître complètement la lande mésophile qui préexistait. De plus un couloir humide la traverse à l'Ouest et alimente le site. Tous les espaces agricoles très artificiels sont en dehors du périmètre seule une prairie permanente un peu artificialisée incluse dans le site est conservée. (3 et 4)