Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530015442
ETIER DE KERBOULICO

(n° régional : 05980001)

Commentaires généraux

L’Etier de Kerboulico est l’un des marais partiellement endigué du secteur de la Rivière de Penerf. L’eau de mer peut pénétrer librement dans sa plus grande partie aval occupée par des chenaux constamment en eau à marée basse, encadrés par la slikke ou localement une végétation à spartine. La végétation de prés salés, ici dominé par le schorre moyen à glycérie maritime et obione, se développe principalement au fond de cet estuaire libre et sur la rive Nord de l’étier (commune de le Tour-du-Parc) ; les fourrés halophiles des niveaux un peu supérieurs, à soude-en-arbre ou salicorne frutescente sont également présents.

Dans les anciennes extension de l’estuaire situées en rive droite et sur l’amont (en Sarzeau), de nombreuses digues avec vannes ne laissent plus passer l’eau de mer librement et forment alors différentes lagunes, dont beaucoup sont occupées par des roselières à phragmite (et scirpe marin plus localement), d’autres sont maintenues en eau afin de favoriser le gibier d’eau et certaines possèdent des une végétation aquatique (le potamot pectiné est abondant en particulier), enfin certaines sont en assec. Des phragmites sont faucardés. La végétation prairiale haute des niveaux supérieurs de prés salés à chiendent du littoral colonise le sommet des digues.

Des roselières d’eau douce entourées de saulaie marécageuse au contact de landes humides et moliniaies fragmentaires occupent la terminaison amont de la zone retenue en ZNIEFF.

Flore remarquable : une espèce protégée est signalée sur les sables localisés à l’aval du site, la linaire des sables (Linaria arenaria), au moins 5 autres espèces d’intérêt patrimonial sont aussi présentes dans le site, dont l’armoise maritime (Artemisia maritima) et la patience maritime (Rumex maritimus).

Faune remarquable : la Loutre d’Europe est bien présente dans le site.

Quelques oiseaux déterminants pour les ZNIEFF sont nicheurs certains ou probables ou ont niché dans un passé récent (après 1990) sur le site : le Busard des roseaux, l’Echasse blanche, le Gorgebleu à miroir. Quelques couples de héron cendré se reproduisent également. Plus nombreux sont les représentants de l’avifaune patrimoniale qui passent, séjournent ou hivernent dans le site (mais généralement en effectifs réduits par rapport à d’autres lieux de la Rivière de Penerf ou du Golfe du Morbihan).

Ce site est compris dans La Zone d’importance communautaire pour les oiseaux (ZICO) "Golfe du Morbihan et Etier de Penerf".

Un papillon protégé et d’intérêt communautaire, le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), se reproduit dans une prairie humide incluse dans la ZNIEFF et à préserver, à proximité de Bodaval.

Conditions actuelles de conservation : les modes de gestion à buts cynégétiques (gestion de l’eau, piégeage, ...) appliqués dans les lagunes du marais endigués, devront rester compatibles avec les objectifs de conservation du site Natura 2000 de la Rivière de Penerf, en particulier pour diverses espèces d’intérêt communautaire telles que la loutre ou certains limicoles.

L’Etier de Kerboulico est à intégrer dans la ZNIEFF de type II de l’Etier de Penerf, en particulier du fait de son appartenance au Site d’intérêt communautaire (SIC) de la Rivière de Penerf, et future Zone spéciale de conservation (ZSC) du réseau Natura 2000.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre révisé de cette ZNIEFF change peu par rapport au précédent. Une prairie humide amont près de Bodaval (en Sarzeau) est intégrée dans la zone pour la présence d’une espèce d’intérêt patrimonial. Les parcelles en fourrés arbustifs bordant les étangs sont retenues pour des raisons fonctionnelles et de protection.