Logos SINP

ZNIEFF 530020055
YEUN ELEZ-MENEZ MIKEL-ROC'H CLEGUER

(n° régional : 02670009)

Commentaires généraux

* Descriptif synthétique : la zone trouve sa cohérence autour de 2 éléments principaux, le grand arc de collines de grès armoricain recouvertes de landes ( Menez Kador, Menez Mikel, Roc'h Cléguer et la Montagne) et la grande tourbière du Yeun occupant une grande partie sud-ouest de la vaste dépression du Yeun Elez. Ces habitats naturels remarquables sont en continuité . Pour cette même raison, les landes et espaces tourbeux interessants des bas de versant sud et des têtes de vallées des ruisseaux ( le Rivoal, Douffine, Reundu) font partie de cette unité.

Le Yeun est la plus grande tourbière acide de Bretagne. Il possède en de multiples points un patrimoine biologique remarquable. Il comprend, en amont du Réservoir Saint-Michel les cours d'eau oligotrophes de grande qualité de l'Elez et de son affluent à ce niveau, le Ster Red (Znieff cours d'eau).

Plusieurs communautés végétales amphibies sont installées sur les bords du Réservoir.

Les landes, établies sur un sol pauvre issu de grès et quartzite sont relativement stables. Elles offrent un grand espace ouvert qu'occupent plusieurs espèces menacées. Cette zone naturelle a un niveau de valeur national

* Milieux principaux : Landes sèches, humides, mésophiles et tourbeuses (différents faciès) et affleurements rocheux (Roc'h Cléguer). Tourbières de pente à Narthécie, communautés pionnières aquatiques et sur tourbe nue, bas-marais acides à molinie, saulaies tourbeuses et fourrés à Piment royal. Ruisseaux oligotrophes. Communautés amphibies des rives d'étang oligotrophe. Eau dormante oligo-dystrophe (Réservoir Saint-Michel). Prairies humides à Jonc acutiflore. Fourrés et ptéridaies.

Les habitats d'intérêt communautaire représentent 85 % de la zone.

* Espèces remarquables :

- Flore : présence de 8 espèces végétales protégées aux plan national (6), régional (1) et départemental (1), le lycopode des tourbières (Lycopodiella inundata), la pilulaire bien distribuée sur les bords du lac (Pilularia globulifera), l'osmonde royale (Osmunda regalis), le rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), le rossolis intermédiaires (Drosera intermedia),le Malaxis des tourbières (Hammarbya paludosa), très rare en France et en Europe, la linaigrette engainée (Eriophorum vaginatum), rare en Bretagne mais bien représentée dans le Yeun, la littorelle (Littorella uniflora).

Une espèce d'intérêt communautaire est présente, la sphaigne de la Pylaie (Sphagnum pylaisii).

Plus de 20 autres espèces sont menacées.

- Mammifères : population sédentaire et reproductrice de loutre d'Europe (Lutra lutra) mammifère d'intérêt communautaire, sur le réservoir et ses émissaires.

- Oiseaux : plus de 110 espèces recensées dont la moitié sont nicheuses. La zone est utilisée par de nombreux rapaces. Les busards cendrés et Saint Martin ( Circus pygargus et Circus cyaneus) sont nicheurs dans les landes ainsi que le courlis cendré ( Numenius arquata). La reproduction du chevalier guignette ( Actitis hypoleucos) a été prouvée en 1991.

Plusieurs passereaux ayant des statuts précaires ont été observés nicheurs dans la zone.

- Poissons : le Ster Red est une zone de frayères pour les populations de truites du Réservoir Sant-Michel.

- Invertébrés, insectes : nombreuses espèces caractéristiques des landes et tourbières, certaines assez peu communes. Un odonate observé, Sympetrum danae, très rare, hors de son aire (grosses populations).

Commentaires sur la délimitation

Cette zone s'inscrit dans le vaste continuum de

landes et de tourbières des Monts d'Arrée dont la

valeur d'ensemble est celle d'une zone de type 1.

La Znieff Yeun Elez/ Menez Mikel/ Roc'h Cleguer

est un sous-ensemble d'une taille permettant de

conserver sa précision à l'inventaire, et dont le

découpage est justifié par la géomorphologie (6),

l'agencement spacial des habitats (2) et par une

concentration d 'élements floristiques et faunistiques

remarquables qui confère à la zone un intérêt majeur

(1).

Une partie du périmètre de cette Znieff est en

contact avec d'autres Znieff de type 1 : la haute

vallée de l'Elorn au nord-ouest, le Menez Keryeven à

l'est et la partie nord du réservoir Saint-Michel.

Les autres limites du périmètre sont justifiées par

l'existence, à l'extérieur, d'espaces plus artificialisés

(4) : boisements résineux importants, secteurs à

vocation agricole plus affirmée, ces derniers n'en

constituent pas moins un paysage de caractère

(bocage à préserver).

Quelques

parcelles

agricoles

enclavées

ou

imbriquées dans la zone naturelle mais pouvant

jouer un rôle fonctionnel vis à vis de celle ci ont été

conservées, ainsi que quelques boisements.