Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530030002
TOURBIERE DE BODUIC

(n° régional : 00000102)

Commentaires généraux

Une vraie incertitude existe quant à la localisation exacte de la "Tourbière de Boduic" signalée par la première ZNIEFF de 1976, car le périmètre de celle-ci était placé un peu plus au Nord-Est que celui de la présente tourbière : au Nord de la départementale D 15 et sur un talweg peu marqué traversé par la voie menant au village de Boduic. Ce secteur est actuellement occupé par des maisons assez anciennes avec des jardins et vergers, des parcelles agricoles, des étangs et des plantations résineuses. Des indices d’un ancien environnement en lande existent encore, une plante protégée le flûteau nageant (Luronium natans) y a été repérée et revue en 2002 par A. Stéphan (source 52) dans une mare privée, mais il n’y a plus à ce niveau de zone humide en bon état ayant valeur de ZNIEFF, si ce périmètre était valide. Mais il se pourrait aussi que la tourbière visée soit bien celle que décrit cette présente fiche et que le premier périmètre (très semblable à l’actuel) ait été simplement mal placé. Dans le doute, les données de l’ancienne ZNIEFF ne sont pas exposées à la liste des espèces.

La tourbière de Boduic se trouve au Sud de la Départementale D 15 entre les Bois du Grand et du Petit Boduic, tous ces éléments étant inclus dans le complexe forestier (et la ZNIEFF de type II) de la Forêt de Quénécan. La tourbière se développe principalement entre la lisière Nord du Bois du Petit Boduic et la rive droite d’un ruisseau permanent appartenant au bassin versant du Blavet, au niveau où le vallon s’élargit. Cette zone humide d’intérêt local est aujourd’hui très boisée naturellement, et ne conserve plus que quelques clairières ouvertes où subsistent des landes humides évoluées, de petites moliniaies, une tourbière de pente à narthécies (sur l’amont) et une mare tourbeuse à sphaignes (dans sa partie aval) qui porte une station de rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia) plante protégée en France. Plusieurs secteurs boisés sont assimilables à la boulaie tourbeuse à sphaignes, également habitat d’intérêt communautaire prioritaire (comme la tourbière et la lande humide). Le restant de la zone retenue est constitué surtout de boulaies et bois rivulaires méso-hygrophiles, de fourrés à bourdaine et de ptéridaies.

Une mousse endémique d’Europe occidentale, Hyocomium armoricum, borde les berges du cours d’eau.

A l’instar des tourbières (inscrites en ZNIEFF) de Guernauter ou de Silfiac-Porh Clud (cette dernière située à quelques centaines de mètres en amont sur le même réseau hydrographique) la tourbière de Boduic devrait intégrer le site Natura 2000 de la Forêt de Quénécan, pour pouvoir peut-être bénéficier à terme de travaux de gestion favorisant la diversité floristique des milieux tourbeux encore ouverts (restauration, étrépages localisés, etc...). D’autres tourbières proches devraient pouvoir aussi bénéficier de ce programme de conservation, et de plus être inscrites en ZNIEFF : tourbières de Park Motenneux - Cléguerec, et de Toul Brohet - Séglien.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre de la nouvelle (voir commentaire) ZNIEFF de Boduic comprend tous les espaces humides de ce vallon tourbeux, hormis une frange discontinue de prairies humides banales situées en rive gauche du ruisseau (l’essentiel des espaces tourbeux encore ouverts de ce vallon sont en rive droite).