Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530030194
DUNES ET ETANGS DE TREVIGNON (ancien nom : DUNE ET ETANGS DE TREVIGNON)

(n° régional : 00000504)

Commentaires généraux

Descriptif synthétique : massif dunaire constitué de sables quartzeux grossiers, adossé à une côte granitique et barrant plusieurs talwegs. Neuf "loc'h" (lagunes ou étangs) de tailles et de peuplements différents et très diversifiés se trouvent dans la zone, les principaux sont le Loc’h Lougar : étang d’eau douce oligo-mésotrophe sans actuellement d’échanges avec le milieu marin, le Loc’h Coziou : étang eutrophe avec des végétations aquatiques variées, flottantes ou submergées, et le Ster Loc’h en communication régulière avec la mer et qui présente un véritable fonctionnement lagunaire (4 autres étangs posssèdent aussi divers degrés de salure : Loc’h Roz, Loc’h Ven, Loc’h Louriec, et l’étang de Kerdalé).

Milieux principaux : végétations annuelle des laisses de mer et vivace des rivages de galets, cette dernière pénétrant par place le cordon de dune vive (dunes embryonnaire et dune mobile), en arrière une bande de dune fixée à végétation herbacée. Lagunes côtières : lieu de vie de nombreux invertébrés qui sont la base alimentaire de nombreux poissons. Prés-salés et roselières saumâtres. Végétation amphibie à littorelle des étangs oligotophes, végétations aquatiques flottantes ou submergées (nénuphars, lentilles d’eau, myriophylles, etc.). Landes sèches, végétation des côtes rocheuses atlantiques.

Espèces remarquables :

- Flore : sont signalées sur la zone 11 espèces protégées : 5 protégées en France : l’Asphodèle d’Arrondeau en au moins deux points des landes et coteaux du site ; le Chou marin sur cordons de galets ; dans le Loch Lougar le Flûteau nageant (d’intérêt communautaire) et la Littorelle en bonne population ; et la Renouée de Ray en haut de plages. 5 autres plantes sont protégées en Bretagne : la Renouée maritime en haut de plage ; le Panicaut maritime et la Linaire des sables dans les dune ; le Myosotis de Sicile a été relevé lors des travaux d’inventaire du site Natura 2000, et le Gaillet négligé est mentionné plus anciennement d’une étude botanique pour le Conservatoire du Littoral. Enfin l’Immortelle des dunes est interdite de cueillette est dans le Finistère par arrêté préfectoral (n° 2012173-0009 du 21 juin 2012). Au moins 5 autres plantes de la Liste rouge armoricaine sont aussi présentes dont certaines très rares dans le Finistère comme la discrète ombellifère le Buplèvre du mont Baldo, ou l’Hottonie des marais, plante aquatique qui possède dans ce site une grande station (signalée en 2005 et confirmée en 2011). Plusieurs myriophylles rares dans le département sont dans le Loc’h Coziou..

- Faune, Oiseaux : zone de reproduction pour les passereaux paludicoles, les anatidés, le Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) pour lequel des périmètres de protection de ces sites de nidification en haut de plage sont mis en place au printemps (à respecter), et site de halte migratoire pour une avifaune très variée (limicoles et ardéidés). Reptiles et amphibiens : présence de la Coronelle lisse, de la Reinette verte et du Crapaud calamite, le Triton crêté (d’intérêt communautaire) a été signalée en 1995-1996 mais n’a pu être revu depuis (source : B 60). Poissons : bonnes populations d’Anguille dans certains étangs. Invertébrés : zone de reproduction et de chasse pour les libellules.

Protection - gestion : l’essentiel de la zone se trouve en Site Classé (sauf le littoral de la pointe de la Jument) et dans le périmètre terrestre de la zone Natura 2000 FR 5300049 « Dunes et étangs de Trévignon » dont le document d’objectifs a été élaboré en 2005 ; une très grande partie de la zone est propriété du Conservatoire du Littoral, le site est géré par la commune de Trégunc (opérateur local), en partenariat avec les agriculteurs concernés, les sociétés de chasse locales et l'association Bretagne Vivante - SEPNB. La Maison du Littoral à Penloc’h, ancienne usine à iode, à présent propriété du Conservatoire du littoral est ouverte d’avril à septembre ; des animations nature sont proposées.

Conditions actuelles de conservation : les problèmes de dérangements de la faune liés à la fréquentation humaine sont importants, notamment vis-à-vis des promeneurs avec des chiens sur la plage au printemps. Une plante invasive, la Jussie, et des espèces de poissons indésirables (gardon, perche soleil, …) constituant une menace, notamment pour les amphibiens, sont signalées dans le site.

Liens écologiques et fonctionnels avec d'autres ZNIEFF : contact au nord avec la ZNIEFF type I : « Dunes de Pors Breign et Pouldohan ».

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible