Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 540003289
MASSIF DE SERIGNY

(n° régional : 00000296)

Commentaires généraux

Massif forestier sur sables calcaires.

INTERET BOTANIQUE :

Important ensemble de boisements plus ou moins continus désignés par commodité "Massif de Sérigny" par les forestiers, occupant les mêmes sables mobiles cénomaniens que la forêt de Scévolles (ZNIEFF 255) avec remontées de carbonates, faisant toute l'ambiguité d'un milieu où coexistent calcicoles et calcifuges, hygrophiles et xérophiles. Au Peucedanum oreoselinum propre à ce secteur, s'ajoutent ici le rare Arabis glabra (quelques pieds sporadiques), Euphorbia seguieriana, Armeria alliacea et Lupinus angustifolius (2 découvertes de 1999), la magnifique station de Pulsatilla vulgaris de Varennes et, dans la fosse des Lacs communaux (ancienne sablière ?), Salix repens et Utricularia minor (la mare figurée est une cuvette nue sèche en été sous chênes pédonculés "à échasses").

Massif à prospecter plus systématiquement, notamment dans ses extensions périphériques.

Altérations constatées : présence massive du Robinia et comblement partiel par les ordures (sacs poubelles !) de la fosse, à sec le 15 septembre 2000, tapissée de sphaignes et d'Agrostis canina, où se maintiennent 3 belles touffes de Salix repens mais où l'Utricularia est devenue invisible. A l'étang de la Bouze, disparition du Thelypteris (27 juin 1998), sous un couvert trop dense de saules.

Commentaires sur la délimitation

Limites de la partie centrale du massif.