Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 540007651
LANDES DE BOIS ROND

(n° régional : 00000514)

Commentaires généraux

Il s'agit d'une vaste zone de landes sèches dominées par la Bruyère à balais (Erica scoparia) et de bois (chênaie atlantique acidophile), avec quelques parcelles de cultures et de prairies. Présence également d'anciennes carrières qui ont laissé des trous, des ornières et un étang dont les suintements réguliers alimentent des mares et des flaques.

INTERET ORNITHOLOGIQUE :

Intéressant cortège d'oiseaux nicheurs, caractéristiques de ces milieux : busards gris, Engoulevent d'Europe, Fauvette pitchou, Locustelle tachetée, notamment.

INTERET HERPETOLOGIQUE :

Les anciennes carrières constituent un site d'intérêt majeur pour les amphibiens avec plusieurs espèces patrimoniales telles que le Sonneur à ventre jaune, la Rainette arboricole, la Rainette méridionale, le Triton marbré, dont certaines (Triton marbré, notamment) possèdent des populations importantes. Les nombreuses flaques, alimentées par les suintements provenant de l'étang situé en amont, hébergent plusieurs espèces comme le Sonneur à ventre jaune, le Crapaud calamite et bien d'autres.

Les principales menaces pesant sur le site sont :

- les décharges sauvages avec des bidons (huile ...).

Les objectifs prioritaires pour le maintien de l'intérêt herpétologique sont :

- la suppression de la décharge sauvage et des risques de pollution des milieux aquatiques;

- la conservation des habitats actuels, favorables aux espèces de reptiles et d'amphibiens (ornières, mares);

- la mise en place d'aménagements faunistiques.

INTERET BOTANIQUE :

Intérêt phytogéographique de la lande mésophile thermo-atlantique à Erica ciliaris (ARRNETHERO THOREI-ERICETUM CILIARIS) tout proche ici de sa limite nord-orientale régionale, avec 2 bonnes caractéristiques : l'Avoine deThore (Arrhenatherum thorei) et la Phalangère bicolore (Simaethis planifolia).

Intérêt également des pelouses rases pionnières à thérophytes de l'ancienne carrière avec le rare Sagina subulata et des moissons calcifuges à Chamaemelum mixtum et Barbarea intermedia.

L'enrésinement tend à faire disparaitre les landes et explique, avec le défrichement, les modifications de contours de la zone.

Commentaires sur la délimitation

Les limites de la zone sont essentiellement des repères visuels qui englobent les milieux déterminants ainsi que des secteurs de liaison et/ou de nourrissage des espèces. Elles excluent des zones encore non inventoriées.