Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 540120056
COTEAU DU PEU

(n° régional : 00000841)

Commentaires généraux

Pelouses xéro-thermophiles calcicoles.

INTERET BOTANIQUE :

Nouvelle ZNIEFF, au bénéfice d'un coteau déjà connu depuis 1980 (01), mais dont l'intérêt est passé au premier plan avec la découverte, en 1988 (02), de 2 pieds d'Ophrys lutea, espèce méditerranéenne à protection régionale dont la limite nord se situait jusqu'à présent dans le sud des Charentes. Ce fait est un exemple de plus de l'extension vers le nord de la flore méridionale, connue notamment chez les orchidées (Ophrys fusca, Ophrys scolopax, Serapias lingua...) et à mettre en rapport avec le réchauffement du climat. L'espèce, par ailleurs célèbre pour sa pollinisation obligatoire par un petit hyménoptère ("pseudocopulation"), est peu susceptible de se maintenir en l'absence de l'insecte (non observé pour l'instant).

Le coteau est forte pente ouest, et sa flore diversifiée : Inula montana, Fumana procumbens, Ophrys sphegodes, O.insectifera (et hybrides), Aceras anthropophora, Anacamptis pyramidalis, les 2 Cephalanthera, les 2 Helianthemum (et hybrides), et probablement des truffes.

La centrale nucléaire, au sud-ouest immédiat, en activité depuis 1999, pourrait humidifier le coteau par son panache.

Commentaires sur la délimitation

Limites du coteau, à l'exclusion des boisements denses.