ZNIEFF 720000974
Forêt du Mas-d'Agenais

(n° régional : 48060000)

Commentaires généraux

La célèbre et antique "Forêt du Mas", ancienne forêt de Saint-Vincent au Moyen-Age, recouvre un assez vaste ensemble boisé d'environ 1500 ha développé sur une haute terrasse de la rive gauche de la Garonne.

Il s'agit du plus gros massif de feuillus du Lot-et-Garonne. Son histoire relativement ancienne mais non exempte de multiples et diverses interventions humaines au cours des temps jusqu'à nos jours : utilisation du Hêtre (Fagus sylvatica) dès l'époque romaine, institution de l'affouage dès le XIIIème siècle, installation d'industries très consommatrices d'énergie, et différents essais de plantations [Chêne rouge (Quercus rubra), Chêne des marais (Quercus palustris), Pin noir d'Autriche (Pinus nigra subsp. nigra), Robinier (Robinia pseudoacacia), Charme (Carpinus betulus), Pin maritime (Pinus pinaster), Bouleaux (Betula spp.), etc.].

Depuis 1978, la forêt est gérée par l'ONF et est traitée en futaie, ce qui permet une exploitation plus diversifiée et équilibrée pour le chauffage et le bois d'oeuvre. La forêt est ainsi très variée en espèces et en âges (mélange de jeunes arbres, d'adultes et de vieux arbres), ce qui caractérise la ''futaie jardinée''. Selon les endroits du massif, on trouvera de la forêt de production, et ailleurs de la forêt paysagère, non productive, par exemple du coté est de l'autoroute. Pour compléter le dispositif et le panel de la polyfonctionnalité forestière, on peut regretter l'absence d'un noyau (ou îlot) de conservation visant à l'amélioration de la biodiversité et l'amélioration des connaissances scientifiques sur le fonctionnement biologique des forêts de la moyenne vallée de la Garonne.

Outre l'intérêt du grand massif, dans un secteur géographique relativement peu boisé, la valeur écologique de la forêt du Mas d'Agenais tient à la présence de stations de Hêtre et de Scille lis-jacinthe (Tractema lilio-hyacinthus), hôte fréquent de la hêtraie dans le Sud-Ouest.

On note également la présence de la Renoncule à tête d'or (Ranunculus auricomus), protégée en Aquitaine et du Muguet sauvage (Convallaria majalis), protégé en Lot-et-Garonne.

Bien que cette forêt présente un fort enjeu, des investigations complémentaires sont nécessaires. Les potentialités concernant l'avifaune et les mammifères sont réelles mais ne sont actuellement pas mises en avant par le présent inventaire.

Commentaires sur la délimitation

La ZNIEFF correspond au massif forestier du Mas d'Agenais situé sur une haute terrasse de la rive gauche de la Garonne. La réactualisation du périmètre a permis d'inclure les vallons boisés des ruisseaux de Pichagouille et du Maine, jusqu'à leur jonction avec le Canal latéral à la Garonne. En effet, ces deux ruisseaux constituent une continuité écologique importante entre le massif forestier et la Garonne et disposent d'une belle richesse floristique liée aux espèces de sous-bois frais.

Les annexes de l'autoroute A62 ont été exclues.