Logos SINP

ZNIEFF 720002372
DUNES LITTORALES DU BANC DE PINEAU A L'ADOUR

(n° régional : 42520000)

Commentaires généraux

Le système plage/cordon dunaire/arrière-dune/dune boisée de l'Aquitaine constitue un ensemble écodynamique semi-naturel remarquable de la façade Atlantique.

Du sud du bassin d'Arcachon (Gironde) à l'Adour (Landes), le cordon dunaire présente une grande diversité de faciès morphodynamique et de cortèges végétaux. Les différents milieux qui composent ce complexe dunaire sont très interdépendants les uns des autres. Plusieurs associations végétales se succèdent et constituent de nombreux habitats prioritaires pour leur conservation et de nombreuses phytocénoses endémiques ou rares de la façade atlantique. La flore y est très spécialisée, très diversifiée et riche en endémique (stations à Alyssum loiseleurii, Hieracium eriophorum) et souvent rares (stations remarquable à Pancratium maritimum et à Euphorbia peplis). Le secteur de St Girons à Ondres est le tronçon le plus riche en endémique du littoral d'Aquitaine, tandis que les dunes de Tarnos et Ondres présentent de nombreuses stations d'espèces rares ou en danger de disparition de la façade atlantique.

Pour la faune, il s'agit de milieux pouvant offrir des biotopes particuliers et originaux. Pour exemple, le lézard ocellé trouve ici des conditions favorables en limite de son aire de répartition. L'entomofaune présente de nombreuses espèces caractéristiques des habitats dunaires avec des influences méditerranéennes et ibériques.

L'ONF, depuis de nombreuses années, s'est orientée vers une gestion extensive et patrimoniale du cordon dunaire (gestion douce et génie écologique, protection de stations botaniques rares ou protégées) et de l'arrière dune boisée avec entre autres la conservation d'une part importante de feuillus (diversification des essences) dans la pinède et la conservation des arbres agés ou morts.

Il subsite néammoins des problèmes importants qui menacent certains secteurs de dune : aménagement et urbanisation , fréquentation touristique non controlée, pénétration de véhicules tout terrain, nettoyage drastique des plages.

Des compléments pourrait être envisagés au niveau du terrain militaire de Lous-Lamanch sur la commune de La Test-de-Buch. En raison de l'absence d'exploitation forestière forte et de plantation de pin maritime en bordure de la dune littoral, cette zone présente des potentialités écologiques importantes.

Commentaires sur la délimitation

Cette Znieff comprend l'ensemble du système dunaire littoral entre le bassin d'Arcachon et l'Adour. Les limites latérales comprennent l'ensemble des formations suivantes : la plage (zone soumise aux marées), le haut de plage, l'avant-dune, le cordon dunaire, la dune grise, la frange forestière et l'arrière dune boisée.

Pour tenir compte de la dynamique des milieux, de la mobilité du cordon dunaire et des fonctions de l'arrière dune boisée (protection physique, écologie, faune et avifaune), la limite orientale est établie généralement sur le bas fond situé en arrière de la première dune boisée. Pour des raisons pratiques et de façon à faciliter le repérage, cette limite est établie généralement sur le chemin, la piste cyclabe ou la voie souvent présente sur cette zone. Elle inclut les boisements d'arrière-dune (forêts domaniales, forêts de protection) gérés de façon extensive par l'ONF et exclut les zones urbanisés ou aménagés.

La limite nord exclue la dune correpondant à l'exutoire du bassin d'Arcachon (transect dunaire particulier). Les limites incluent la zone militaire de Lous Lamanch, les zones humides d'arrière dune de Maillouèyre (commune de Mimizan). Elles excluent les différents courants et les milieux associés qui la traversent et les zones urbanisées.