Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 730010111
Bois de Combal et de la Chaupertié

(n° régional : Z1PZ0592)

Commentaires généraux

Ensemble boisé d’environ 300 ha situé sur les coteaux dominant la vallée du Dadou en aval de Graulhet.

Le site est constitué de deux bois voisins composés de taillis âgés de chênes, charmes et châtaigniers.

Cette ZNIEFF est située en environnement agricole (cultures essentiellement).

D’un point de vue botanique, 3 espèces déterminantes ont été recensées : le Gnaphale dressé (Bombycilaena erecta), la Raiponce orbiculaire (Phyteuma orbiculare) et le Chêne tauzin (Quercus pyrenaica).

Deux habitats déterminants sont également présents dans les secteurs de lisières et les espaces ouverts en bordure des bois : pelouses à orpins et lisières xérothermophiles.

Ce site forme un ensemble boisé unique dans le secteur compte tenu notamment du morcellement des autres boisements et du développement de l’habitat humain. Il joue un rôle important pour la conservation d’espèces forestières et/ou sensibles aux dérangements (rapaces) dans un contexte de coteaux agricoles.

Ces bois relativement étendus et assez peu fréquentés offrent des possibilités de nidification pour plusieurs rapaces forestiers dont le Circaète Jean-le-Blanc et l’Autour des palombes. Bien que la nidification de ces espèces n’ait pu être prouvée avec certitude, des oiseaux ont été observés régulièrement en période de nidification sur le site, en particulier pour l’Autour des palombes et le Circaète Jean-le-Blanc.

La présence du Pic mar est probable compte tenu de l’existence d’habitats favorables (vieux feuillus) et de la relative proximité avec des secteurs boisés abritant l’espèce. Le Pic mar est assez localisé et peu abondant dans le département.

Enfin, on peut noter la présence d’un coléoptère saproxilyque, Biphyllus lunatus, lié à la présence de feuillus.

Commentaires sur la délimitation

Les limites du site correspondent à celles des espaces boisés du bois de Combal et du bois de la Chaupertié. Elles englobent également quelques petites parcelles de prairies, de pelouses sèches et de friches enclavées dans les bois ou en lisières (habitats des espèces mentionnées).