Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 730010613
Bois de Broustes et grottes proches

(n° régional : Z2PZ1048)

Commentaires généraux

Le bois de Broustes représente un îlot forestier important dans une plaine très agricole. Les bois de cette surface se font rares dans les alentours, où ils sont plus régulièrement présents en timbres-poste.

L’ambiance de surface est plutôt acide malgré une géomorphologie karstique et la présence de plusieurs grottes dont certaines présentent des vestiges paléontologiques.

Les stations d’espèces à enjeu sont très localisées. On trouvera par exemple, dans les endroits secs et thermophiles, la Sauge fausse-verveine (Salvia verbenaca). Un intérêt supplémentaire concerne la Bruyère à quatre angles (Erica tetralix) qui est présente en populations isolées sur l’ensemble du sous-bois, en compagnie de la Bruyère cendrée (Erica cinerea).

On ne note pour l’heure aucune espèce d’oiseau, de coléoptère xylophage, de grande faune ou d’autre invertébré dans l’inventaire initial, mais ce bois représente sans nul doute une zone refuge pour bon nombre d’espèces, patrimoniales ou non. Des inventaires complémentaires seraient ici opportuns.

Cependant, la présence de deux grottes dans le secteur permet de mettre en avant l’aspect chiroptérologique, avec un minimum de 4 espèces de chauve-souris dont 3 sont d’intérêt européen (directive « Habitats »

).

Une des grottes accueille pas moins de 250 individus de l’une de ces espèces en période d’hibernation (une des plus grosses colonies du département), les autres espèces étant ponctuelles et en effectifs plus restreints (données non déterminantes).

L’importance du bois limitrophe prend, au réveil du printemps (transit), toute son importance pour les chauves-souris qui l’utilisent comme terrain de chasse privilégié. Les allées forestières, les zones d’eau, les ruisseaux... sont autant de milieux sources d’alimentation et d’abreuvage indispensables.

La conservation des sites hypogés et des sites de chasse est essentielle. Tandis que la spéléologie semble peu développée dans les cavités, on note un dérangement ponctuel par le public local.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre de la ZNIEFF est calqué sur le contour du bois de Broustes. Une extension au sud-ouest permet d’englober la grotte du Sinaï et ses alentours, composés de cultures, prairies, points d'eau et quelques haies bocagères encore en place.