Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 730010691
Bois de Las Goulères

(n° régional : Z2PZ1155)

Commentaires généraux

Il s’agit d’un versant forestier frais, exposé au nord, nord - nord-est, avec un bas de versant frais alimenté par un ruisseau, et quelques secteurs confinés (topographie de versant). De ce contexte topo-climatique particulier est issue une chênaie-charmaie intéressante, dans laquelle le Hêtre (Fagus sylvatica, espèce déterminante) est tout à fait potentiel et serait à rechercher. Son absence dans ce contexte ne s’expliquerait d’ailleurs que par des raisons d’origines anthropiques (exploitation forestière). Une espèce de fougère submontagnarde est présente sur le site : le Polystic à aiguillons (Polystichum aculeatum), dont très peu de stations sont connues à ce jour dans le Gers.

Le bas de versant présente un habitat forestier intéressant (chênaie pédonculée-frênaie hygrocline) relevant du Fraxino-Quercion. De plus, une micro-forêt alluviale (Alnenion glutinoso-incanae) est également présente au bord des méandres du ruisseau. Ces deux types d’habitats forestiers sont déterminants.

Les habitats forestiers, bien que largement exploités, montrent en certains endroits quelques gros arbres morts favorables à l’expression d’une certaine diversité d’organismes saproxyliques. Comme exemple, l’espèce de champignon saproxylique déterminante Pluteus diverticulatus a été observée sur le site.

Enfin, cet îlot forestier contribue au maillage écologique et paysager dans un contexte agricole intensif. On notera d’ailleurs la présence d’une espèce messicole rare (et déterminante), en bordure de parcelle agricole à la limite de la forêt (donc du site) : l’Alpiste déformé (Phalaris paradoxa, très peu de données dans le département).

Commentaires sur la délimitation

Le site correspond à l’étroit massif forestier occupant le coteau orienté globalement au nord ainsi que le bas du versant frais. Il est étroitement limité par des parcelles d’agriculture intensive.