Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 730011411
Forêt de Mauboussin

(n° régional : Z2PZ0207)

Commentaires généraux

Située entre les vallées de la Louge et de la Nère, la forêt de Mauboussin est le massif forestier, avec la forêt de Fabas, le plus vaste de cette partie de la Haute-Garonne. La végétation forestière est principalement constituée de chênes pédonculés, de charmes, de châtaigniers et de hêtres, ce dernier étant présent dans les combes ou dépressions les plus fraîches de la forêt. La particularité de cette forêt est la présence de vieilles futaies ainsi que de taillis sous futaies qui lui donnent un intérêt écologique remarquable.

La diversité avifaunistique des espèces forestières est importante. Parmi celles-ci, l’Aigle botté est présent sur la forêt avec un couple nicheur. Cette espèce recherche soit les grandes superficies boisées, soit les coteaux boisés souvent inaccessibles. Les vieux arbres, dont la présence lui est indispensable, se trouvent en grand nombre dans cette forêt. Le Pic mar, espèce rare et très localisée, recherche les futaies claires constituées aussi de vieux arbres. Une forêt ou un boisement en bon état de conservation lui est indispensable pour son maintien sur une zone donnée. Plusieurs couples nichent dans la forêt, dans les parties les plus favorables à l’espèce. Quelques couples de Guêpier d’Europe sont présents au bord de la rivière la Nère, juste en lisière de la forêt sur sa partie nord. L’espèce trouve sur les berges de la rivière des parties dénudées et abruptes propices à sa nidification. Le Damier de la succise (Euphydryas aurinia) est présent sur la zone. Cette espèce protégée en France fréquente de nombreux milieux (prairies humides ou sèches, lisières de bois, clairières). La forêt héberge également un autre papillon déterminant rare et protégé, en forte régression à l’échelle française. Son maintien dépend d’une gestion forestière adaptée et notamment de la présence de clairières.

Commentaires sur la délimitation

Les limites englobent l’ensemble du massif forestier, habitat de rapace et picidé patrimoniaux, ainsi que certains milieux ouverts périphériques hébergeant une avifaune ou des insectes remarquables : prairies et pacages en bordure de la rivière la Nère, pour le Guêpier d’Europe et le Damier de la succise.