Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 730030021
Rougier de la Vigne Vieille

(n° régional : Z1PZ0739)

Commentaires généraux

Le site du « Rougier de la Vigne Vieille » se situe au sud du département de l’Aveyron, dans les Rougiers dits « de Camarès », sur les communes de Montlaur (95,4 %) et Vabres-l’Abbaye (4,6 %). Son altitude moyenne est d’environ 400 m. À la marge du bassin des Rougiers (terme utilisé pour désigner ces terres arides essentiellement constituées de pélites rouges d’origine détritique) de Camarès, il occupe une partie du versant sud du causse dit « de la Loubière ». Ce rougier présente une intéressante mosaïque d’habitats aciphiles à calciphiles, selon l’origine des pélites et les apports des couches géologiques supérieures, et très secs à humides, ce site voyant la naissance de nombreuses petites sources. Ainsi, les pelouses calcicoles très sèches du Xerobromion portent par exemple une des rares stations aveyronnaises de la méditerranéenne Germandrée tomenteuse (Teucrium polium subsp. polium), la Germandrée de Rouy (Teucrium rouyanum), certainement « descendue » du causse voisin de la Loubière, la Scorsonère d’Espagne (Scorzonera hispanica subsp. glastifolia), espèce rare en Midi-Pyrénées, et une des rares stations du Camarès d’Aphyllanthe de Montpellier (Aphyllanthes monspeliensis). Çà et là se développent des communautés annuelles calciphiles dont un des éléments notables est l’Égilope négligée (Aegilops neglecta), espèce fort localisée en Midi-Pyrénées. Localement, on trouve également des fragments de landes sèches silicicoles, dont les deux éléments intéressants ici sont la Bruyère arborescente (Erica arborea) et le Ciste à feuilles de sauge (Cistus salviifolius). Enfin, des couches triasiques sortent de nombreuses sources alimentant des bas-marais alcalins riches en flore déterminante, avec notamment l’Orchis des Charentes (Dactylorhiza elata subsp. sesquipedalis), le Lotier maritime (Lotus maritimus) et le Choin noirâtre (Schoenus nigricans).

Commentaires sur la délimitation

Le site du « Rougier de la Vigne Vieille », riche en espèces végétales déterminantes, est délimité à l’ouest et au sud par la présence de parcelles cultivées, et au nord et à l’est par la présence de boisements artificiels.