ZNIEFF 730030335
Zones humides de Mourèze

(n° régional : Z1PZ0310)

Commentaires généraux

Le site des « zones humides de Mourèze » se situe dans la partie nord-est du département du Lot, dans les montagnes du Ségala. À cheval sur les territoires communaux de Teyssieu (61 %) et de Comiac (39 %), son altitude moyenne est d’environ 510 m. Il s’agit d’une succession de prairies marécageuses à tourbeuses situées à la source d’un affluent rive droite du ruisseau du Mamoul, à proximité du hameau de Mourèze. Ce site abrite un ensemble intéressant d’habitats et d’espèces déterminants caractéristiques de ces milieux humides situés sur la bordure occidentale du Massif central, sur substrat acide soumis à une nette influence atlantique. Les habitats tourbeux déterminants sont particulièrement bien représentés : tourbières tremblantes à Laîche à bec (Carex rostrata), tourbières bombées à Scirpe cespiteux (Trichophorum cespitosum) ou à Erica et Sphagnum, ainsi qu’habitats marécageux tels que saussaies à Saule cendré (Salix cinerea). Ces habitats sont localisés et souvent fort dégradés dans le département du Lot. En périphérie se développent d’intéressantes landes humides.

Les espèces végétales patrimoniales inféodées à ces milieux y sont largement représentées. Parmi les plus intéressantes, certaines bénéficient d’un statut de protection. C’est le cas des Rossolis intermédiaire et à feuilles rondes (Drosera intermedia et Drosera rotundifolia), protégés nationaux, du Scirpe à nombreuses tiges (Eleocharis multicaulis) et du Millepertuis des marais (Hypericum elodes), protégé en Midi-Pyrénées, ou encore de la Bruyère à quatre angles (Erica tetralix), protégée dans le département du Lot. Citons aussi la Laîche jaunâtre (Carex flava), rare dans le Lot. À noter également la présence sur ce site d’espèces patrimoniales d’influence plutôt atlantique comme la Campanille à feuilles de lierre (Wahlenbergia hederacea), ou plutôt montagnarde telles que lee Comaret (Potentilla palustris), le Trèfle d’eau (Menyanthes trifoliata) et l’Arnica des montagnes (Arnica montana subsp. montana).

Commentaires sur la délimitation

Le site des « zones humides de Mourèze » correspond à une succession de prairies marécageuses à tourbeuses situées à la source d’un affluent rive droite du ruisseau du Mamoul, à proximité du hameau de Mourèze. Il est délimité de toutes parts par des ensembles plus banals de bois ou de prairies améliorées et drainées.