Logos SINP

ZNIEFF 730030451
Plans d'eau de Mazères

(n° régional : Z2PZ0401)

Commentaires généraux

Lors de la construction de l’autoroute A66, le site de Mazères a été choisi pour l’exploitation de gravières. Par la résurgence de la nappe phréatique et du fait de la proximité de l’Hers, les gravières sont devenues des lacs (quatre en tout) sur lesquels un nombre important d’espèces d’oiseaux sont venues s’installer ou se reposer lors de leur migration. Ce site a dès lors été aménagé dans un intérêt conservatoire et d’accueil du public, et est connu sous le nom de « Domaine des oiseaux ». Il s’agit pour les départements de la Haute-Garonne, de l’Ariège et de l’est audois d’un des principaux sites de halte migratoire. Le climat est de type tempéré continental avec des influences méditerranéennes et montagnardes. La zone d’étude se trouve en bordure de la plaine alluviale formée par la réunion des vallées de l’Ariège et de l’Hers. Cette rivière, en fonction de la dynamique périglaciaire, a connu des phases successives d’érosion et d’alluvionnement qui ont conduit à la formation de terrasses étagées. Les quatre lacs sont reliés les uns aux autres par un réseau de fossés, eux-mêmes alimentés par deux petits ruisseaux : le Cazeret et le Raunier. Environ 200 espèces d’oiseaux, dont 14 font partie du cortège déterminant d’oiseaux des zones humides, ont été recensées sur le site. Le site permet notamment le stationnement du Balbuzard pêcheur, et constitue un site de reproduction pour l’Échasse blanche (Himantopus himantopus). L’Outarde canepetière a été observée en 2006 et 2007 en hivernage sur le site (observation non déterminante cependant). Cette espèce avait disparu de la plaine d’Ariège, mais son observation durant deux années successives permet de rester optimiste quant à un éventuel retour. Ce site contribue au maintien de la biodiversité avifaunistique en permettant aux oiseaux de trouver sur leur route un endroit où se nourrir et se reposer, et pour certains d’entre eux se reproduire.

Commentaires sur la délimitation

Les contours sont basés sur la répartition des habitats semi-naturels intéressants en tant qu’habitats d’espèces d’oiseaux déterminantes (les trois étangs et les prairies de fauche environnantes). Ils correspondent au périmètre compris sous la dénomination « Domaine des oiseaux » appartenant à la commune de Mazères.