Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 740000097
VALLÉE DE LA GARTEMPE : SAUT DE LA BRAME

(n° régional : 87000026)

Commentaires généraux

La Brame est un affluent en rive droite de la Gartempe qui coule en traversant le nord du département d'est en ouest. Seuls les quelques kilomètres situés en amont de la confluence avec la Gartempe sont concernés par la ZNIEFF. Cette vallée relativement encaissée à ce niveau est boisée en quasi totalité. Les bois dominant sont des chênaies-charmaies avec au plus près de l'eau des Tilleuls et des Aulnes. Le cours d'eau est assez mouvementé dans ce secteur où l'on note la présence d'un saut situé entre de gros rochers (Saut de la Brame). Entre ces rochers, il faut signaler de nombreuses petites plages de sable qui abritent une faune d'une grande richesse. Cette faune est d'autant plus riche que les rochers et les bois dérivant permettent le maintien de laisses d'inondation sur ces plages.

Au plan botanique, 3 espèces protégées sont à signaler sur le site : Isopyrum thalictroïdes, Carex brizoïdes et Lysimachia nummularia. Le reste de la flore est classique dans ce genre de milieu, on notera cependant une bonne proportion d'espèces basiphiles et thermophiles : Ligustrum vulgare, Sorbus torminalis, Mercurialis perennis. En complément des données botaniques, un inventaire des mousses a été réalisé et fait état de 101 espèces sur le site.

Au plan faunistique, un inventaire entomologique réalisé en 1997. Il mentionne 90 espèces de Coléoptères et de Lépidoptères. Parmi ces insectes, quelques-uns uns sont très intéressants de part leur biologie et par leur rareté. Ainsi, on trouve sur les petites plages sableuses de la Brame un riche cortège d'espèces sabulicoles : Zorochrus flavipes et Georissus crenulatus. Il faut mentionner une espèce exceptionnelle pour le secteur : Zonitis flava, méloé méridional, connus uniquement de ce site en Limousin.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre limité à la vallée de la Brame à l'aval du pont piétonnier jusqu'à la confluence. Les limites correspondent à la rupture de pente pour prendre enc ompte les bois et rochers da la vallée.