Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 740006093
VALLÉE DE LA CORREZE DE PRADINES ET TOURBIERES ASSOCIÉES

(n° régional : 19000099)

Commentaires généraux

Dans cette zone de type II, deux anciennes ZNIEFF de type I ont été réunies en raison d'une grande similarité des milieux rencontrés d'une part et parce que les deux sites étaient contigus d'autre part. Ces deux anciennes ZNIEFF étaient nommées : "Tourbière et landes de Sénéjoux, cascades de la Tine" pour l'une et "Gorges de la Corrèze-de-Pradines à Gransaigne (Gour du Farandou)" pour l'autre. Deux types de milieux remarquables sont importants dans ce périmètre : les milieux tourbeux et les milieux boisés. Ces milieux doivent leur intérêt à la présence d'espèces rares et/ou protégées mais aussi à leur bon état de conservation. Les milieux tourbeux ont tendance par endroits à être envahi par une végétation à forte dynamique (Bourdaines, Fougère-aigle par exemple). Une espèce qui peuple les stades pionniers des tourbières n'a pas été revue depuis les années 1980. Il s'agit du Lycopode inondé. Cette plante très rare demande des conditions très particulières pour se maintenir. Il lui faut des zones de tourbe à nu. D'autres plantes peuvent être citées comme : Drosera intermedia et D. rotundifolia, Narthecium ossifragum, Parnassia palustris … Les milieux boisés sont constitués essentiellement de hêtraie relativement humides au caractère montagnard marqué par la présence d'espèces caractéristiques comme Maianthemum bifolium, Oreopteris limbosperma ou Phegopteris connectilis. Quelques zones de mégaphorbiaies ponctuent les hêtraies au bord du cours d'eau. On y trouve alors un autre cortège d'espèces : Geranium sylvaticum, Polygonum bistorta, Crepis paludosa.

Au plan faunistique, on rencontre des espèces liées aux cours d'eau comme la Loutre, le Cincle plongeur. Sur les zones plus sèches, dans les zones de landes résiduelles, on peut apercevoir l'Engoulevent qui niche au sol dans ce type de milieux.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre concerne les zones tourbeuses situées à l'amont du village de Pradines, le long du ruisseau de Mazaleyrat, la vallée de la Corrèze-de-Pradines entre Pradines et Grandsaignes. Les fonds tourbeux pâturés situées au-dessus de la Corrèze-de-Pradines en rive gauche sont également inclus dans le périmètre. Au nord du site, c'est la route départementale 128 qui assure la limite du site entre Pradines et Mazaleyrat.