Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 740006140
VALLÉE DE LA VOUEIZE A L'AMONT DE CHAMBON

(n° régional : 23000077)

Commentaires généraux

La Voueize est un affluent en rive gauche de la Tardes. Initialement, la ZNIEFF de la vallée de la Voueize ne comprenait que la partie encaissée et boisée de la vallée. Des prospections complémentaires ont montré que la zone amont de la Voueize présentait également un intérêt différent mais aussi fort que la partie aval de la vallée. Entre les routes N 145, à l'amont, et D 55, la Voueize coule dans une vallée aux pentes peu marquées. Dans ce secteur la rivière coule au milieu de prairies inondables formant de très nombreux méandres et mares. Les milieux présents dans cette partie sont des prairies humides et des mégaphorbiaies de plaine. Plus bas, dans la zone aval de la Voueize, la rivière coule dans une vallée encaissée aux pentes boisées présentant par endroit des affleurements rocheux à caractère thermophile.

Au plan botanique, plusieurs espèces remarquables ont été recensées : Luronium natans (espèce aquatique présente dans les mares de la zone amont, espèce protégée et citée dans l'annexe II de la Directive "Habitats"), Anthericum liliago (espèce protégée en Creuse et Haute-Vienne, elle recherche les milieux secs bien exposés dans la partie aval de la vallée), Rhamnus cathartica, Scilla lilio-hyacinthoides.

Au plan faunistique, les espèces remarquables recensées sont toutes liées à l'eau. Citons pour commencer deux espèces de poissons : la Loche France et la Bouvière. Cette dernière est bien représentée comme en témoignent les comptages réalisés par le Conseil Supérieur de la Pêche (625 ind/ha). Autre espèce remarquable, le Triton crêté. Cette espèce septentrionale est d'une très grande rareté en Limousin où elle atteint sa limite sud de répartition (en dehors du massif Central). Elle n'est connue avec certitude que d'un seul site en Limousin, les mares de la vallée amont de la Voueize.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre limité à la vallée de la Voueize depuis la passerelle de Jaillat à l'amont jusqu'à la confluence avec la Tardes à l'entrée du bourg de Chambon.