Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 740006160
BOIS DE CHAMPAGNAT

(n° régional : 23000025)

Commentaires généraux

Situé dans l'est de la Creuse sur les communes de Champagnat et de Bosroger, le bois de Champagnat se trouve dans une région de bocage au maillage assez dense et encore bien conservé. C'est un bois d'une superficie importante pour le secteur, ce qui lui confère un réel un intérêt écologique.

Outre la chênaie-charmaie classique et quelques plantations de résineux, on remarque sur le site quelques groupements végétaux forestiers très intéressants.

L'intérêt botanique de ce bois est du à la présence de quelques espèces rares comme le Dryopteris à pennes écartés (Dryopteris remota) ou encore le Dryopteris affinis sous-espèce cambrensis (Dryopteris du Pays de Galles). Ces deux fougères affectionnent les sols acidiphiles des régions montagneuses. Le Dryopteris à pennes écartées est très rare dans le Massif Central, moins de 10 stations en Limousin, toujours très isolées. Cette plante se développe dans les vallons humides au bord de petits ruisseaux. Le Dryopteris du Pays de Galles recherche des endroits plus ouverts et rocheux.

On trouve dans le Bois de Champagnat quelques espèces typiques de la hêtraie de montagne comme le Maïanthème à deux feuilles (Maianthemum bifolium), le Grosellier des Alpes (Ribes alpinum) ou encore la Myrtille (Vaccinium myrtillus).

Au plan faunistique, il faut signaler la présence de quelques oiseaux dignes d'intérêt. Le Grimpereau des Bois (Certhia familiaris), espèce très discrète qui fréquente en Limousin les futaies de Hêtre, les boisements de conifères ainsi que les peuplements mixtes. Elle n'est citée en Limousin que du Plateau de Millevaches, des Monts de Guéret. L'Autour des Palombes (Accipiter gentilis), plus fréquent en Limousin que le précèdent, il mérite tout de même d'être signaler car il est nicheur dans le Bois de Champagnat. Cet oiseau est un grand prédateur de Corvidés.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre limité à la zone boisée. Il est possible que certaines zones de pâturage et de plantations de conifères soient intégrés au site. Ces derniers milieux ne constituent pas de milieux déterminants.