Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 740006169
MEGAPHORBIAIE ET TOURBIÈRE DES FARGETTES (BASSIN DE LA HAUTE VÉZÈRE)

(n° régional : 19000038)

Commentaires généraux

Ce site, relativement petit, est d'un grand intérêt botanique. Contenu dans la grande zone de type 2 "bassin de la Haute-Vézère", la mégaphorbiaie des Fargettes borde un petit ruisseau affluent de la Vézère. Ce ruisseau prend sa source dans la tourbière des Fargettes située à proximité du lieu dit du même nom et contenu également dans la ZNIEFF de type I. Ce ruisseau s'écoule de la tourbière par un vallon abritant une petite hêtraie à houx dans laquelle s'installe par place des zones de mégaphorbiaie. Cette formation végétale se rencontre sur des sols profonds et riches. On y trouve des plantes généralement de grande taille et abondamment fleuries. L'intérêt de ce site repose sur la présence d'espèces rares et remarquables mais aussi sur la rareté de ce milieu dans notre région.

Parmi les plantes remarquables du site nous pouvons citer :

Le Sceau de Salomon verticillé (Polygonatum verticillatum, espèce protégée en Limousin) relativement rare en Limousin et que l'on trouve en sous-bois et en lisière de hêtraies montagnardes. Elle apprécie les zones d'ombres limitées aux montagnes.

Le Vératre (Veratrum album), espèce montagnarde ayant l'aspect de la Gentiane jaune lorsqu'elle n'est pas fleurie. Une fois fleurie, il n'y plus aucun doute sur son identité. Elle présente de grandes hampes florales blanches. Autre différence importante avec la Gentiane jaune, le Vératre est une plante toxique.

La Doronic d'Autriche (Doronicum austriacum), plante aux belles fleurs jaunes formant des peuplements assez vastes et homogènes. Cette espèce se rencontre à l'étage montagnard dans le Massif Central et dans les Pyrénées. Elle trouve son optimum dans les mégaphorbiaies et bois clairs relativement ombragés et humides.

Dans les zones les plus humides, on rencontre des espèces des zones tourbeuses : Trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), Parnassie des marais (Parnassia palustris) ou encore la Droséra à feuilles rondes (Drosera rotundifolia).

Commentaires sur la délimitation

Périmètre limité à la zone de tourbière à l'amont (zone de tremblant) et au vallon qui descend vers la Vézère. Ce vallon est bordé de pâturages.