Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030179
Cours supérieur de la Négue et ses affluents

(n° régional : 07180011)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Le bassin versant de la Nègue est situé sur un substrat calcaire ou marneux, en pleine zone méditerranéenne. Le secteur considéré présente un intérêt paysager évident. Pelouses rases et garrigues se côtoient. Dans cet environnement, la Nègue et ses rives apparaissent comme un ruban de verdure. La Négue et ses affluents (ruisseaux de Chanterane, de Chadenière...) sont bordés par une ripisylve (galerie forestière bordant les cours d'eau) à peu près continue dominée par le Saule pourpre. L’intérêt faunistique de ces cours d’eau est important (amphibiens, libellules, poissons). On remarque par exemple la présence du rare Agrion bleuâtre parmi les libellules, ou encore de poissons tels que le Barbeau méridional. De nombreux indices (tas de bois sur les terriers-huttes, arbres et arbustes rongés...) indiquent que le Castor d’Europe occupe les berges de cours d’eau. Sur les coteaux, des pelouses à Brachypode penné et à Brome dressé recouvrent les pentes. Elles alternent avec des garrigues à Genévrier oxycèdre (ou Cade) ou à Buis, et des bois de Chêne pubescent. Cette mosaïque est très favorable à de nombreuses espèces d’oiseaux considérées comme menacées au niveau européen : Engoulevent d’Europe, Alouette lulu, Fauvette pitchou, Bruant ortolan... Par ailleurs, ces milieux sont très utilisés comme zone de chasse par les rapaces (Circaète Jean-le-Blanc...). Les zones ouvertes sont également très riches en papillons diurnes ainsi qu'en reptiles.