ZNIEFF 820030456
Rocher de Saint Julien

(n° régional : 26190007)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Au-dessus de Buis-les-Baronnies, le rocher de Saint-Julien, une lame calcaire verticale haute de 80 à 120 m d'altitude, tranche sur le bleu azur du ciel. Des genévriers tentent de s’y accrocher. En contrebas, Chêne vert en adret, Buis et Amélanchier à feuilles ovales en ubac, couvrent les pentes boisées. Le ravin du Rieu chaud borde, au sud, le rocher. Ce ruisseau, intermittent, avant d’atteindre l’Ouvèze, coule entre le Saint-Julien, à l’est, et la colline de Saint-Trophime, à l’ouest. Une petite chapelle y est perchée à l’extrémité sud. Dans les milieux ouverts et secs, poussent une certaine nombre d’espèces végétales remarquables. Le Centranthe de Lecocq est une espèce rare liée aux éboulis. Les pentes arides abritent le Liseron Cantabrique à la floraison rose. La Stipe d’Offner laisse voleter ses plumets au vent. Dans les prairies sèches, l’Epiaire d’Allemagne est une plante laineuse qui peut atteindre un mètre de haut. Dans les bois, la Campanule carillon présente de grandes fleurs d’un bleu violacé. On peut aussi y rencontrer l’Epipactis à très petites feuilles. Discrète, cette orchidée possède de petites fleurs délicates vert rougeâtre qui forment une grappe. Autre plante remarquable, le Polypode du Pays de Galles est une fougère des forêts chaudes. Ses nouvelles frondes apparaissent en automne. Dans les champs, c’est la Guimauve hérissée, aux grandes fleurs lilas, qui peut être vue. Dans la garrigue, les plantes aromatiques poussent à profusion. Le Rocher Saint-Julien est un site d’escalades variées. Il offre un panorama magnifique sur la vallée de l’Ouvèze aux environs de Buis-les-Baronnies. La main de l’homme a marqué le paysage qui offre une mosaïque de cultures (vergers d’abricotiers, oliveraies, plantations de tilleuls, champs de lavandes, vignes).