Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030475
Vallon de Carabès

(n° régional : 26140003)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Lorsque l'on remonte la vallée de la Drôme, on atteint, en suivant une petite route après Valdrôme, le petit village de La Bâtie-des-Fonds. Après le village, une piste carrossable grimpe, et franchit, à 1261 m d'altitude, le col de Carabès, en limite avec le département des Hautes-Alpes. Le vallon de Carabès est entouré, de part et d'autre, de montagnes boisées principalement de pins. Entre le village et le col, un ensemble original de mares, couvertes de massettes ou de roseaux, laisse échapper des ruisselets marécageux dans le fond du vallon. Dans la combe, de nombreuses petites sources se regroupent et forment, au niveau du village, un petit ruisseau qui deviendra la Drôme. Le vallon de Carabès est couvert d'une mosaïque de milieux imbriqués les uns dans les autres : bois de Pin sylvestre, pelouses fleuries, mares et marécages. La flore reflète cette richesse avec la présence d'orchidées forestières (Orchis de Spitzel, Orchis pâle, Sabot de Vénus…), d'espèces des marais (Orchis, Parnassie des marais, Cirse de Montpellier…) ou des milieux plus secs (Gymnadénie très odorante, épipactis à feuilles distantes…). Le Cytise de Sauze est un petit arbuste, à fleurs jaunes, qui pousse sur les pentes rocailleuses ; il se cantonne à un territoire restreint des montagnes du Dauphiné (Drôme et Hautes-Alpes), avec un centre de gravité dans le Bochaîne et le Serrois (Hautes-Alpes). Cette espèce endémique (c'est à dire dont l'aire de répartition est limitée à une zone géographique restreinte) propre aux Alpes dauphinoises est inscrite au "livre rouge" de la flore menacée de France. L'exploitation forestière, le piétinement, la concurrence végétale et, également, le parasitisme des feuilles et des fruits, sont les principales menaces qui pèsent sur cette arbrisseau. D'un point de vue paysager, le vallon de Carabès est un site montagnard très agréable et calme. Le marais du Col de Carabès, en particulier, est un site magnifique. Des milieux secs et humides se juxtaposent contribuant à la forte diversité paysagère. Les milieux humides, alimentés par différentes sources d'eau dure, sont constitués par des "bas-marais" (marais tout ou partie alimentés par la nappe phréatique) à Laîche de Daval et des communautés végétales à Scirpe des forêts. Différentes zones d'eau libre sont également présentes ainsi que des bosquets de Saules pourpres.