Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030476
Hautes gorges de la Drôme et montagne de l’Archier

(n° régional : 26140002)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Cette zone comprend les deux versants de la montagne de l'Archier, que l'on longe en montant au col de Cabre, et se poursuit en versant sud sur la commune des Prés pour inclure les gorges de la Drôme, jusqu'aux pentes de la montagne de Tarsimoure. Les milieux forestiers, composé principalement de Pin noir d'Autriche et de Hêtre, dominent ces montagnes. Les crêtes laissent place à des milieux plus ouverts de pelouses, landes ou prés bois. Le Trochiscanthe nodiflore est une grande plante forestière, de la famille des ombellifères, qui caractérise certains types de hêtraies des Alpes. Cette espèce parvient ici en limite occidentale de son aire de répartition géographique. L'Androsace de Chaix, endémique des Alpes provençales, se rencontre dans des hêtraies sèches. Quatre espèces remarquables de rapaces fréquentent les lieux, chacun caractérisant des conditions différentes d'habitat : - le Circaète Jean-le-Blanc, petit aigle chasseur de reptiles, survole les landes ouvertes et construit son nid sur un arbre ; - le Faucon pèlerin choisit une falaise assez haute et chasse en plein vol ; - l’Aigle royal installe son aire dans une falaise et chasse sur des milieux ouverts ;- le Busard Saint-Martin préfère nicher à même le sol, dans des landes ou pelouses montagnardes. Le Tétras lyre, espèce emblématique, semble encore présent sur ces montagnes de manière très rélictuelle. Le Grand Sylvain est un papillon aux ailes brun-noir et tachées de blanc et de fauve sur le dessus, et orangé sur le dessous. La chenille se développe sur les feuilles des Trembles. Il vient s’alimenter sur les excréments le long des chemins humides ensoleillés. Ce papillon est actuellement en régression.