ZNIEFF 820030482
Forêt du Tay

(n° régional : 26190004)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Au sud de Séderon, la Méouge entaille à sa source le rebord du plateau d'Albion, en creusant la combe de Tay. Les pentes abruptes de cette combe sont couvertes d'une hêtraie assez fraîche. Cette forêt se modifie, en atteignant des stations plus sèches, vers le sommet ou sur les versants nord-est et sud-est de la combe. La diversité de cette forêt, mesurée en nombre d'espèces présentes, provient de divers facteurs : un étagement assez important (de moins de 900 m à plus de 1400 m d'altitude), des conditions d'humidité très différentes entre la combe fraîche et le plateau plus sec, et probablement une exploitation peu poussée. Dans le sous-bois, les orchidées sont relativement fréquentes. On peut plus particulièrement mentionner les céphalanthères, l'Epipactis de Mueller, et la Racine de corail. Cette dernière, presque entièrement de couleur brune, est non chlorophyllienne. Cette orchidée saprophyte se nourrit, en effet, à partir de la matière organique en décomposition. Très discrète, elle fleurit en été dans les sous-bois de la hêtraie. Le site favorise également un ensemble d'oiseaux forestiers, comme l'Autour des palombes, la Gélinotte des bois ou le Grimpereau des bois.