Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030647
Rochers de Nantua

(n° régional : 01050004)

Commentaires généraux

Le massif du Bugey est une région d’une très grande richesse biologique. A l'écart des principales voies de communication, au moins dans sa partie la plus au sud, il reste bien préservé. L'ensemble est particulièrement diversifié. Cette partie du Haut-Bugey est la plus artificialisée et est soumise à de fortes pressions. Le Bugey offre, avec ses nombreuses falaises, bon nombre de sites favorables à la nidification de certains rapaces. Celui retenu ici est tout à fait exceptionnel. Il est connu pour la nidification d'au moins un couple de Faucon pèlerin, suivie ici depuis plus de vingt cinq ans. Après avoir frôlé la catastrophe dans les années 1950/70, la situation de l'espèce s'améliore peu à peu. Mais si les effectifs remontent, on est encore loin de retrouver ceux des années 1940. La menace des pesticides organochlorés aujourd'hui passée, c'est la dégradation et la perturbation des sites de nidification qui pourraient affecter ce rapace. Une part importante des effectifs français niche dans le département de l'Ain. Les sites connus et retenus à l'inventaire sont ainsi de toute première importance pour la préservation de cette espèce dans notre pays. L'intérêt naturaliste du site est également botanique. Dans la falaise, poussent le Daphné camélée, le Centranthe à feuilles étroites ou encore l'Epervière faux-buplèvre. Au-dessus, sur le plateau de Don, des clairières de tailles variées s'ouvrent sur des prairies à Molinie bleue. Ces milieux humides abritent notamment le Glaïeul des marais. On remarque aussi la présence de plantes à affinités méridionales (Ail élégant, Stipe pennée, Trinie glauque…).

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible