ZNIEFF 820030881
Prairie humide des Charmes

(n° régional : 01030012)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Limitée à l'ouest par le val de Saône, à l'est par les premières collines du Revermont, la plaine de Bresse se distingue, au sud, de la Dombes, par une nature géologique particulière. Le substrat est constitué de sédiments sablo-argileux d'origine lacustre, remaniés lors des glaciations, et se présente sous forme de croupes très douces et assez monotones, ne dépassant pas 300 m d'altitude. La Bresse est une région bocagère. Champs de céréales entourés de haies et de bosquets d'arbres, prairies dans les vallons humides, quelques boisements où domine le Chêne sessile, constituent l'essentiel du paysage. La présence d'étangs dans le centre de la plaine annonce la transition avec le plateau dombiste. La prairie humide des Charmes, située entre la rivière du Solnan et le bois de Fougemagne, abrite plusieurs espèces végétales remarquables. La Gratiole officinale, protégée en France, possède des fleurs latérales roses pales et des feuilles opposées étroitement lancéolées qui assurent une reconnaissance facile. Elle est particulièrement rare et est menacée par la disparition de ses habitats. C’est dans ce secteur également que l’on retrouve une orchidée rare et protégée en région Rhône-Alpes : l’Orchis à fleurs lâches. Le nom de cette orchidée fait allusion à l’aspect de l’inflorescence. Sa floraison très contrastée (rouge-violet foncé avec la partie centrale blanche et non maculée) a lieu vers Pentecôte. La prairie humide héberge aussi la Scorsonère des prés ainsi que la Pédiculaire des bois, deux espèces se raréfiant avec la disparition de zones humides.