Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030983
Haut-bassin de la Méjeanne

(n° régional : 07060002)

Commentaires généraux

Le haut-bassin de la Méjeanne se compose d'un vaste ensemble de zones humides de divers types : "tremblants", prairies humides, tourbières hautes ou "hauts-marais". Les hauts-marais se forment grâce à l'action de mousses spécifiques, les sphaignes. Tandis que croît la partie supérieure de la mousse, sa partie inférieure périt et se transforme en tourbe. C’est ainsi que se forme lentement une épaisse couche de tourbe, qui s’élève au-dessus de la nappe phréatique.... Parmi les plantes typiques des milieux humides, on peut retenir la présence de plusieurs espèces protégées : la Laîche des bourbiers, le Rossolis à feuilles rondes, le Séneçon hélénitis. Ces zones humides abritent également d'importantes populations de Pipit farlouse et de Tarier des prés, ainsi que de plusieurs espèces de libellules. Les bois de Pin sylvestre en périphérie favorisent la reproduction du Pic noir et de plusieurs espèces de rapaces diurnes (Bondrée apivore, Autour des palombes...). Ces derniers viennent volontiers chasser sur les zones humides. Parmi les papillons diurnes, l'abondance du Moiré ottoman, une espèce à répartition très limitée en France, mérite d'être signalée.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible