Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820031025
Haute-vallée du Doux

(n° régional : 07020003)

Commentaires généraux

Il s'agit du tronçon supérieur du cours du Doux, et de ses principaux affluents. Ces cours d'eau d'excellente qualité hébergent plusieurs populations d'Ecrevisse à pattes blanches. Le Castor d'Europe est également bien implanté et présente ici l'originalité de remonter très en amont (jusqu'à près de 600 m d'altitude sur le Doux). Le peuplement de libellules est très diversifié (et peu en rapport avec l'importance du cours d'eau), avec vingt cinq espèces recensées. Le cours principal abrite les espèces les plus remarquables, comme le Caloptéryx méditerranéen et l'Agrion orangé... Par contre, la diversité est importante surtout sur les tronçons riches en milieux périphériques comme la plaine des Chièzes et le secteur du pré de la Grange. Ces zones sont également très favorables aux stationnements d'oiseaux migrateurs comme la Cigogne noire, le Balbuzard pêcheur ou la Bécassine des marais. Le Chevalier guignette niche régulièrement mais en petit nombre. Le Martin-pêcheur d’Europe est plus fréquent. Les vieux arbres (aulnes, frênes...) riches en cavités de la ripisylve (anciens bras du fleuve, parfois restés en connexion avec ce dernier) permettent la nidification du Torcol fourmilier et du Gobemouche noir. Les milieux ouverts de la plaine alluviale sont habités par l'Alouette lulu. Dans la partie aval, ils sont régulièrement utilisés comme zone de chasse par les rapaces diurnes, en particulier le Milan noir.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible