Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820031062
Mont Gela

(n° régional : 01190055)

Commentaires généraux

Le massif du Bas-Bugey est une région d’une très grande richesse biologique. A l'écart des principales voies de communication, il reste bien préservé. Mais c'est sa physionomie qui présente le plus d'intérêt. De la plaine du Rhône au sommet du massif (Molard Dedon, 1219 m), le dénivelé est de près de 1000 m. Les conditions climatiques rencontrées sur l'ensemble du massif sont particulièrement variées et permettent une grande diversité botanique. Les milieux rencontrés sont aussi divers que tourbières, lacs, forêts montagnardes, pelouses sèches, pâturages, falaises... Le mont Gela est recouvert d'une chênaie pubescente, à différents stades d’évolution. Dans la partie sud-ouest, se développent ainsi des pelouses sèches de type Mesobromion (pelouse maigre dominée par une graminée : le Brome dressé). Il comporte en outre de nombreuses falaises ; la plupart orientées nord/nord-est sud/sud-ouest. Elles offrent bon nombre de sites favorables à la nidification de certain rapaces (Faucon pèlerin, Grand-duc d'Europe). Une part importante des effectifs français du Faucon pèlerin niche dans le département de l'Ain. Les sites connus et retenus à l'inventaire sont de toute première importance pour la préservation de ce faucon en France. La situation du Grand-duc d'Europe est un peu moins claire. Peu de sites de nidification sont actuellement connus dans le département. Le Circaète Jean-le-blanc et le Milan noir nichent également sur les pentes boisées du mont Gela.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible