Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820031102
Falaise de Conand

(n° régional : 01190015)

Commentaires généraux

Le massif du Bas-Bugey est une région d’une très grande richesse biologique. A l'écart des principales voies de communication, il reste bien préservé. Mais c'est sa physionomie qui présente le plus d'intérêt. De la plaine du Rhône au sommet du massif (Mollard Dedon, 1219 m d'altitude), le dénivelé est de près de 1000 m. Les conditions climatiques rencontrées sur l'ensemble du massif sont particulièrement variées et permettent une grande diversité botanique. Les milieux rencontrés sont aussi divers que tourbières, lacs, forêts montagnardes, pelouses sèches, pâturages, falaises... Le Bas-Bugey offre, avec ses nombreuses falaises, bon nombre de sites favorables à la nidification de certains rapaces. Ce secteur a été retenu pour la nidification de deux rapaces rupestres : le Faucon pèlerin et le Grand-duc d'Europe. Un couple de faucons pèlerins est suivi ici depuis de nombreuses années. Après avoir frôlé la catastrophe dans les années 1950/70, sa situation s'améliore peu à peu. Mais si les effectifs augmentent, on est encore loin de retrouver ceux des années 1940. La menace des pesticides organochlorés aujourd'hui passée, c'est la dégradation et la perturbation des sites de nidification qui pourraient affecter ce rapace. Une part importante des effectifs français niche dans le département de l'Ain. Les sites connus et retenus à l'inventaire sont de toute première importance pour la préservation de cette espèce en France. La situation du Grand-duc d'Europe est un peu moins connue. Là aussi les effectifs semblent peu à peu remonter mais restent encore faibles; peu de sites de nidification sont encore connus dans le département en dehors de celui-ci. N ce qui concerne la flore, relevons une remarquable population de Lunaire vivace.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible