Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820032002
ZONES HUMIDES DE LA HAUTE VALLEE DE LA BOURBRE

(n° régional : 3808)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Cette zone intègre l’ensemble fonctionnel formé par la haute vallée de la Bourbre, descendue des « Terres-Froides » du Bas-Dauphiné, dont le paysage était autrefois dominé par de vastes marais tourbeux inscrits dans le paysage profondément modelé par le retrait glaciaire. Elle souligne l’existence d’un réseau de zones humides rélictuelles.

Bien que largement modifié, cet ensemble conserve un intérêt sur le plan botanique (Orchis à fleurs lâches, Séneçon des marais, Scorsonère humble…), mais aussi en matière d’avifaune (Chevalier guignette, Héron pourpré…) ou de chiroptères.

Il réunit des milieux naturels diversifiés, dont des boisements humides à aulnes.

Le zonage de type II souligne les multiples interactions existant au sein de cet ensemble, dont les éléments abritant les habitats ou les espèces les plus remarquables (étangs, marais, prairies humides…) sont retranscrits par le zonage de type I.

En terme de fonctionnalités naturelles, le réseau local de zones humides exerce tout à la fois des fonctions de régulation hydraulique (champs naturels d’expansion des crues) et de protection de la ressource en eau.

Le zonage de type II traduit également la cohérence de cet ensemble écologique, et illustre également les fonctionnalités naturelles liées à la préservation des populations animales ou végétales (dont celles précédemment citées) en tant que zone d’alimentation ou de reproduction, mais aussi que corridor écologique sur l’axe Bourbre/Rhône.

L’ensemble présente par ailleurs un grand intérêt en tant que zone récréative à proximité des agglomérations du Nord-Isère, ainsi que sur le plan géomorphologique (étude des stades de retrait des dernières glaciations alpines).