Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820032308
Tourbière de Chaumasses

(n° régional : 42140009)

Commentaires généraux
Aucune information disponible
Commentaires sur la délimitation

Située à 1180 m d’altitude, cette tourbière est localisée autour des sources de l’Argental (bassin versant du fleuve Rhône). L’épaisseur maximale mesurée de la couche de tourbe atteint ici 1,5 mètre. Des datations au carbone 14 indiquent que l’origine de la tourbière remonterait à 5700 ans avant J. C. La tourbière proprement-dite est scindée en deux secteurs d'une superficie cumulée de treize hectares. Différents types d'habitats naturels sont représentés :- bois tourbeux de Pin sylvestre,- tourbière haute ou "haut-marais" : Les hauts-marais se forment grâce à l'action de mousses spécifiques, les sphaignes. Tandis que croît la partie supérieure de la mousse, sa partie inférieure périt et se transforme en tourbe. C’est ainsi que se forme lentement une épaisse couche de tourbe, qui s’élève au-dessus de la nappe phréatique.- tourbière de transition, c'est à dire intermédiaire entre un "haut-marais" et un "bas-marais" (marais tout ou partie alimentés par la nappe phréatique). Les abords de la tourbière sont occupés soit par la forêt, soit par des prairies dont la plupart correspondent à des prairies de fauche de montagne. La flore des zones tourbeuses est caractérisée par la présence du Rossolis à feuilles rondes, de la Stellaire des marais, de la Potentille des marais ou Comaret, de la Pédiculaire des bois. En matière faunistique ont été observés le Lézard des souches et le Lézard vivipare.