Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820032394
Tourbière de la Loge de Migois

(n° régional : 42080022)

Commentaires généraux

Les monts du Forez forment un massif cristallin, dont la ligne de crête marque la limite avec la région Auvergne à l’ouest. Ils culminent à 1634 m d’altitude à Pierre sur Haute. En matière climatique, ils sont marqués par de fortes précipitations (plus de 1500 mm d’eau par an sur les sommets) et des températures basses, avec près de 200 jours de gel par an. Au nord du massif, au niveau du col de la Loge, l’influence atlantique est plus fortement marquée avec l’importance des précipitations permettant la formation de tourbières au sein d’un massif forestier situé à plus de 1100 m d’altitude. En contrebas du col de la Loge et sous la limite forestière apparaissent les prairies de fauche et les "jasseries". Localisées le plus souvent près d’une source, elles les utilisent pour l'irrigation des prairies situées en aval. La Loge de Migois ne dérogeait pas à cette règle, mais ces pratiques n'y ont désormais plus cours. Au sein du massif forestier, au milieu des boisements de bouleaux, de nombreuses sources se joignent pour former un cours d’eau unique qui débouchera sur les prairies pâturées de la Loge de Migois. C’est le long du ruisseau que fleurit la Wahlenbergie (ou Campanille) à feuilles de lierre. Cette espèce atlantique, protégée dans le département de la Loire, trouve en région Rhône-Alpes sa limite orientale de répartition. Au sein des boisements de bouleaux se trouve l'Airelle (ou Canneberge) à petits fruits, espèce typique des tourbières. Quant aux milieux tourbeux ouverts, ils abritent les linaigrettes, la Potentille des marais ou Comaret, et la Gentiane pneumonanthe. Ses tiges élancées et ses fleurs d'un bleu violacé permettent de la repérer facilement. On remarque enfin la présence de l’Angélique des Pyrénées, espèce peu fréquente en région Rhône-Alpes.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible