Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820032424
Ancienne mine Sud du Bois de Meil

(n° régional : 42080031)

Commentaires généraux

La partie nord-est des monts du Forez correspond à un "pays coupé" composé de replats entaillés par des vallées profondes. Sur les adrets, cultivés autrefois en terrasses, l’érosion a mis à jour certains affleurements rocheux, les "chicots"; les landes alternent avec les boisements de pins et de feuillus. Les ruisseaux creusent quelques ravins sur ces versants. Quelques anciennes mines demeurent, formant un réseau intéressant de gîtes à chauve-souris. La crête du Bois de Meil est couverte en totalité d’une forêt mixte de feuillus et de Pins sylvestre aux formes tourmentées et nommés "pins de boulange" ou "garolles". Ils étaient autrefois exploités pour leurs branches alimentant le four du boulanger. Ces boisements atypiques ne sont presque plus entretenus depuis 1955 ; ils ne sont présents que dans le Velay et le département de la Loire. Aujourd’hui, une quarantaine de sites témoignent encore ainsi de l’histoire locale. La crête sépare les deux gorges profondes des ruisseaux de la Goutte de la Chaize et d'Aubègue. L'ancienne mine située au sud du Bois de Meil est exposée à l'adret. Elle abrite en hivernage plusieurs espèces de chauve-souris dont le Petit Rhinolophe, en faible effectif. Il s’agit comme son nom l'indique du plus petit rhinolophe européen. Au repos et en hibernation, il s’enveloppe complètement dans ses ailes. Il trouve dans les galeries de mines un fort degré d’hygrométrie et des températures pas trop froides (entre 6° et 9°C) nécessaires à son confort. Il est accompagné dans cette ancienne mine d'une seconde espèce de chauve-souris :le Vespertilion de Daubenton. On remarque enfin la présence, dans les secteurs en eau de la mine, de quelques Grenouilles rousse qui trouvent dans les flaques un habitat aquatique intéressant.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible