Logos SINP

ZNIEFF 830000206
PLATEAU DE TRIZAC

(n° régional : 00190001)

Commentaires généraux

Le plateau basaltique de Trizac s'incline doucement vers le nord entre les vallées de la Sumène et celle de la Véronne, au sud-ouest de Riom-ès-Montagne.

Il est ponctué par de multiples sources et parcouru par de nombreux ruisseaux.

La majorité de la surface correspond à des estives pâturées relevant du Cynosurion cristati, parfois piquetées d'arbustes.

Les secteurs de vallons et cuvettes, mieux alimentés en eau, sont également pâturés mais correspondent principalement à des prairies humides eutrophes, plus ou moins tourbeuses.

On abserve près des ruisseaux de nombreuses tourbières de pente? Loàcalement, des coussins de sphaignes correspondent à un début de haut-marais (habitat déterminant), tandis que les parvo-cariçaies sont assez bien représentées.

Au sud de la zone, on observe une petite hêtraie.

L'intérêt botanique est lié aux zones tourbeuses, avec notamment une espèce protégée, la Droséra à feuilles rondes, très abondantes près des ruisseaux sur les coussins de sphaignes.

Cette zone d'estives et de tourbières présente un certain intérêt biologique et un fort intérêt paysager, avec ses mosaïques de ruisseaux et de pâtures semées d'arbustes.

CBNMC : Les quatre petites zones vers les Jaleines ne comportent pas apparemment de taxons déterminants. La zone à l'ouest a été agrandie afin de prendre en compte des stations (notamment de Drosera rotundifolia) et pourrait englober une des petites zones. De plus autres autres petites zones ont été créées pour prendre en compte des stations d'espèces déterminantes (Tronque, au nord de la montagne de Boursonnelles, à l'est de Neyrevèze, Espinasse)

Commentaires sur la délimitation

La délimitation englobe les zones humides tourbeuses et les estives intersticielles.