Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 830009024
REBORT OUEST DE LA VALLEE DE LA CERE

(n° régional : 00190019)

Commentaires généraux

La vallée de la Cère, dégagé par l'érosion glaciaire au sud-ouest des Monts du Cantal, présente des versants relativement accidentés et souvent boisés, d'où émergent quelques falaises, constituées de brèches volcaniques (comme la majorité du versant), ou plus rarement de trachy-andésite.

Au niveau de Vic-sur-Cère et Polhminhac, la rive droite, exposée au sud-est, présente ainsi plusieurs falaises importantes, où nichent quelques rapaces rupestres très rares.

Les milieux sont dominés en surface par les chênaies sessiles ou pédonculées. Quelques hêtraies occupent des situations topographiques plus fraîches (ravins, colluvions de pied de falaises).

Les deux zones rocheuses principales (habitat déterminant), situées au-dessus de Vic-sur-Cère, sont environnées de pinèdes, de pins sylvestre ou de pin noir.

Des replats, principalement en haut ou en bas de versant, portent des prés pâturés ou fauchés.

La zone présente un intérêt ornithologique majeur avec la nidification du Faucon pèlerin, du Grand-Duc d'Europe (tous deux en liste rouge régionale), et de l'Hirondelle des rochers (espèce à surveiller). Les falaises sont aussi fréquentées l'hiver par le Tichodrome échelette.

Le nidification du Faucon pèlerin, très rare en Auvergne, confère à ce site un rôle de premier ordre.

Les Chiroptères on été observés dans la grotte des Anglais

Commentaires sur la délimitation

La délimitation comprend le versant boisé rive droite, eposé au sud-est, incluant plusieurs secteurs rocheux.