Logos SINP

ZNIEFF 910008364
Corniche de Sète

(n° régional : 00003031)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 5

Centroïde calculé : 43.3934324057387° - 3.68358953282337°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

La ZNIEFF fait partie de divers classements qui reconnaissent l'intérêt de son patrimoine et participent ainsi à sa protection paysagère (site inscrit du Fort-Saint-Pierre) et à la préservation de ses habitats (site d'intérêt communautaire, Natura 2000).

La maîtrise foncière, par la commune et l'Etat, d'une bonne partie du site constitue un atout pour une gestion adaptée.

L'inaccessibilité de certaines zones permet de les préserver de la fréquentation intense.

L'aménagement de la promenade du Maréchal Leclerc (2002/2003) en périphérie de la ZNIEFF (gestion de la fréquentation pédestre et routière, éradication des plantes envahissantes notamment) a eu des effets indirectement bénéfiques pour le patrimoine de la ZNIEFF.

Le caractère urbain du site génère, d'une part, une fréquentation importante qui menace le patrimoine de la ZNIEFF :

- réseau de cheminements sur les pelouses provoquant une érosion des substrats et la destruction (piétinement) des espèces végétales ;

- accumulation de déchets ;

- pollution diffuse due à l'aire de stationnement atteignant les espèces végétales des pelouses ;

- aggravation de l'érosion sur des falaises déjà en assez mauvais état de conservation, et soumises à une érosion naturelle forte.

D'autre part, la proximité du port de Sète, le statut de zone urbaine, des pratiques horticoles privées ou publiques ont amené sur les espaces naturels ou rudéraux de la corniche une impressionnante collection de plantes dont le comportement envahissant est aujourd'hui reconnu.

La gestion de la fréquentation humaine est indispensable pour limiter les dégradations : chemins piétonniers, mise en défens des zones sensibles (par exemple les groupements de falaises méditerranéennes et leur pelouses) et application de la réglementation déjà existante concernant la circulation des véhicules à moteur. Dans un site où le patrimoine végétal est précieux, les plantes envahissantes (une quinzaine d'espèces) représentent une menace réelle sur laquelle il faut intervenir.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
31 - Site inscrit selon la loi de 1930
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
41 - Insectes
42 - Floristique
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible