Logos SINP

ZNIEFF 910030040
Etang de Campignol

(n° régional : 11291016)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 405

Centroïde calculé : 43.096870939006° - 3.05330312054122°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

L'intérêt écologique des étangs de la Narbonnaise au sein desquels se trouve l'Etang de Campignol, est reconnu à travers divers classements dont les retombées portent notamment sur la protection et la gestion. L'Etang de Campignol est aussi une réserve de chasse maritime depuis 1973.

La principale menace pour l'étang est le comblement et la diminution de l'apport en eau douce. En effet, le drainage du bassin versant et l'évolution naturelle du milieu, entraîne la régression de la roselière (en mauvais état de conservation) et la diminution de la capacité d'accueil pour les oiseaux. Ce lent comblement s'accompagne d'une eutrophisation. D'autre part, la qualité trophique de l'eau de l'étang est particulièrement mauvaise. Une des conséquences de ces perturbations de l'écosystème lagunaire est la colonisation massive par un ver annélide tubicole, Ficopomatus enigmaticus, communément appelé « Cascail « qui créé de véritables massifs calcaires, comblant petit à petit le fond des étangs.

Cette dégradation de l'étang a également eu pour effet d'avoir fait diminuer de manière conséquente l'hivernage des Foulques macroules sur le site. Etant donné la vulnérabilité des cette espèce qui hiverne dans l'ensemble de la Région, une vigilance accrue sera nécessaire lors des battues organisées dès l'ouverture de la chasse sur ce type de site.

La conservation du patrimoine de la ZNIEFF passe par la conservation de la roselière et de la lagune. La réhabilitation de la roselière nécessite un rétablissement des apports d'eau douce et une amélioration de la circulation des eaux. Différentes actions peuvent être réalisées, comme le curage et le prolongement du canal de l'Empereur, le curage des chenaux de drainage existants au nord de l'étang ou encore la mise en place de seuils et de martellières pour limiter les intrusions d'eau salée. Il faudra également veiller à la qualité des eaux.

On favorisera le pâturage extensif afin de conserver une structure relativement ouverte, propice au développement du cortège herbacé associé et à la régénération des espèces typiques de ces habitats (éviter le surpâturage).


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
12 - Périmètre d'acquisition approuvé par le Conservatoire de l'Espace Littoral
61 - Zone de Protection Spéciale (Directive Oiseaux)
72 - Convention de RAMSAR (zones humides)
80 - Parc Naturel Régional
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
16 - Oiseaux
42 - Floristique
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible