Logos SINP

ZNIEFF 910030175
Marais de Salonique

(n° régional : 30252026)

Identification du site

Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON  

Type de zone : 1

Rédacteur de la fiche : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Description du site

Altitude (m) :
minimale : 0
maximale : 0

Superficie (ha) : 501

Centroïde calculé : 43.4892865378628° - 4.16577664344559°

Carte de localisation

Critères de délimitation de la zone
01 -  Répartition des espèces (faune, flore)
02 -  Répartition et agencement des habitats
Facteurs d'évolution de la zone
Aucune information disponible

L'intérêt écologique de la Petite Camargue au sein de laquelle se trouve la ZNIEFF, est reconnu à travers divers classements (Natura 2000, site classé...) dont les retombées portent notamment sur la protection et la gestion.

La ZNIEFF est un espace tampon jouant un rôle de corridor écologique qu'il importe de préserver.

Les aléas naturels de type tempête et coup de mer sont favorables localement pour la dynamique de cet écosystème : ils engendrent des intrusions marines par rupture ou submersion du premier cordon dunaire dans les secteurs les plus exposés. Un projet de restauration du massif dunaire de part et d'autre de la ZNIEFF est en cours, fondé sur le principe de « retrait stratégique « préconisé par la GIZC (Gestion Intégrée des Zones Côtières). Des travaux expérimentaux de renaturation du massif dunaire sur les terrains Conservatoire du Littoral sont en cours depuis 2007 directement à l'est de la ZNIEFF.

La pression d'urbanisation, en particulier au nord et au nord-ouest, constitue la principale menace pour le patrimoine de cette ZNIEFF. Outre la consommation d'espace qu'elle provoque (destruction directe des habitats), elle peut induire d'autres formes de nuisances (comblement de roubines, dépôt d'ordures, pollutions organiques ou chimiques...). La multiplication de la cabanisation, à l'intérieur même de la ZNIEFF, engendre le même type de menace.

De plus, la ZNIEFF subit une forte fréquentation estivale. Le milieu arrière-dunaire est d'ailleurs dégradé comme en témoignent les multiples traces de cheminements (piétinement des végétaux, érosion des dunes, feux, dépôt de déchets, etc.).

Pour conserver les dunes, la faune et la flore de cette ZNIEFF, il faudra :

- gérer de façon optimale la fréquentation humaine : application des obligations concernant la circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels ;

- maintenir l'ouverture du milieu, afin de conserver la petite population d'Å’dicnème criard notamment ;

- veiller à ce que la gestion des eaux émanant de la station d'épuration ne conduise pas à un dessalement des milieux halophiles caractérisant cette zone (sansouires, steppes salées). Les eaux traitées doivent rester un minimum de temps dans le réseau hydraulique de la plaine de l'Espiguette ;

Il sera nécessaire de proscrire l'artificialisation de la zone (urbanisation, aménagements divers) : application de la loi Littoral et de la loi sur l'eau notamment.


Compléments descriptifs
Géomorphologie  :
Aucune information disponible
Activités humaines  :
Aucune information disponible
Statut de propriété  :
Aucune information disponible
Mesure de protection  :
12 - Périmètre d'acquisition approuvé par le Conservatoire de l'Espace Littoral
32 - Site classé selon la loi de 1930
72 - Convention de RAMSAR (zones humides)
Critères d'intérêts
Patrimoniaux  : Fonctionnels  : Complémentaires  :
12 - Faunistique
16 - Oiseaux
42 - Floristique
46 - Phanérogames
Liaisons écologiques avec d'autres ZNIEFF
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 2 incluante
Aucune information disponible
ZNIEFF de type 1 incluses
Aucune information disponible