Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930012405
BOIS DE SANTA-FÉ - BOIS DE CHAMBREMONT - BOIS DE LA TAULIÈRE

(n° régional : 13101100)

Commentaires généraux

Description
Les bois de Santa Fé, de Chambremont et de la Taulière sont délimités au sud par le plateau de la plaine de la Crau et au nord par la vallée des Baux.

Flore et habitats naturels
En bordure du marais se développe la formation à Molinie, ainsi qu’une pelouse à Agrostis stolonifera qui passe insensiblement à une cariçaie à Carex elata où furent observés naguère l’Utriculaire commune et l'Oseille des Marais. On peut noter la fréquence de la Gagée du Lubéron et de l’Ophrys de Provence dans les garrigues. Un secteur humide temporaire montre une population assez importante de la Germandrée campanulée de découverte très récente (2017) dans sa seule localité française. C'est une espèce rare et menacée dans toute son aire réduite à la Méditerranée occidentale.


Faune
Ce site abrite quatorze espèces d’intérêt patrimonial dont cinq déterminantes.
L’avifaune est représentée par un rapace nocturne deux espèces déterminantes, le Coucou geai (Clamator glandarius) et le Rollier d’Europe (Coracias garrulus) et plusieurs espèces remarquable dont la Chevêche d’Athéna (Athene noctua). Chez les mammifères mentionnons la présence du Petit Murin (Myotis blythi), espèce remarquable de Chauve souris. L’herpétofaune est représentée par le Pélobate cultripède (Pelobates cultripes) et le Lézard ocellé (Timon lepidus), deux espèces déterminantes.
Les invertébrés patrimoniaux comprennent deux espèces remarquables : la Proserpine (Zerynthia rumina), espèce ouest méditerranéenne protégée en France, qui peuple les garrigues, dont la chenille vit sur l’Aristoloche crénelée (Aristolochia pistolochia) et l’Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale), espèce remarquable d’odonate d’affinité plutôt méridionale, assez localisée, qui se rencontre dans les cours d’eau ensoleillés à courant plus ou moins vif.

Commentaires sur la délimitation

Les critères de délimitation de la zone sont la répartition des espèces, la répartition et l’agencement des habitats et les contraintes du milieu physique. Ce secteur contraste avec la Crau, ancien delta de la Durance et la vallée des Baux, toutes deux cultivées et très ouvertes. Le sol calcaire de ces bois permet le développement d’une garrigue fermée qui sur certaines zones est mêlée à de la pinède.