Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 930012509
PLAINE DU CEINTURON ET DE MACANY

(n° régional : 83163100)

Commentaires généraux

Commentaire général

Vaste ensemble remarquablement diversifié de prairies douces ou saumâtres, pâturées ou fauchées, de mares et fossés temporairement inondés, de forêt riveraine à Frênes, de cariçaies, de sansouires et d’une pinède littorale sur sables.

Flore et habitats naturels

Ce vaste ensemble, façonné par les activités humaines, est certainement, pour la flore et les habitats littoraux, le plus riche et le plus diversifié du Var. On y rencontre les dernières manifestations sur le littoral méditerranéen français, à l’est de l’Etang de Berre, des formations de l’Héléochloion à Crypsis aculeata, parfois accompagné de C. schoenoides ou du Chenopodium chenopodoides ; ainsi que des peuplements à Cressa de Crète (Cressa cretica). Certaines espèces devenues rarissimes en France, comme le Mélilot de Sicile (Melilotus siculus), L’Ail des salines (Allium savii) ou la Nivéole (Leucojum aestivum subsp. pulchellum) présentent ici plusieurs peuplements significatifs. La grande richesse en habitats et en espèces patrimoniale du site (26 espèces et 17 habitats patrimoniaux récemment confirmés), est malheureusement menacée par l’ignorance de certains. Ainsi fleurissent les dépôts sauvages sur les stations de Nivéole, la Pinède littorale a été fortement remodelée récemment, faisant ainsi disparaître nombre d’orchidées et de romulées, et une partie du marais du Ceinturon a été comblée.

Faune

Ces plaines littorales humides présentent un intérêt indéniable pour la faune. Elles abritent en effet au moins vingt-sept espèces animales patrimoniales dont douze sont déterminantes.

L’intérêt patrimonial de la zone est essentiellement d’ordre ornithologique. Trois oiseaux rares et localisés dans le Var en tant que nicheurs sont considérés ici comme des nicheurs possibles : le Butor étoilé, le Blongios nain, la lusciniole à moustaches, la sterne naine et le Busard des roseaux, liés aux grandes phragmitaies, et l’Outarde canepetière, espèce steppique en régression propre aux plaines herbeuses très ouvertes.

Le reste de l’avifaune nicheuse est composé d’espèces remarquables telles que la Caille des blés, dont c’est ici l’une des deux stations varoises littorales de nidification, le Martin pêcheur d’Europe, le Guêpier d’Europe. Signalons aussi la reproduction locale en 1998 de l’Etourneau unicolore, jusqu’ici inconnu en Provence. Les Reptiles et les Amphibiens sont quant à eux représentés par la Tortue d’Hermann, la Cistude d’Europe, le Pélodyte ponctué.

On y trouve encore plusieurs Coléoptères de grand intérêt patrimonial comme le Carabe voyageur (Carabus vagans), espèce déterminante franco ligure de Carabidés, vulnérable et en limite d’aire, habitant les suveraies claires, les bords de cultures et les jardins, pouvant être localement abondant, le Carabique Pterostichus gracilis (= Platysma gracile), espèce déterminante, rare et menacée d’extinction, propre aux zones humides boisées, le Carabique Harpalus punctatostriatus, espèce remarquable, et, le Bupreste Anthaxia thalassophila, espèce méditerranéenne rare en France, dont les imagos affectionnent les fleurs et dont les larves se développent dans le bois des rameaux dépérissants de châtaigniers, chênes pubescents, lentisques, térébinthes, frênes.

Commentaires sur la délimitation

Zone incluant tous les ensembles écologiquement riches du secteur Macany-Ceinturon, à l’exclusion des zones fortement anthropisées.