ZNIEFF 930012543
MAURES DE LA PRESQU'ÎLE DE SAINT-TROPEZ

(n° régional : 83103100)

Commentaires généraux

Commentaire général

Bel ensemble forestier mixte à Chênes pubescents, Chênes lièges et Chênes verts.

Flore et habitats naturels

Cette chênaie mixte tropézienne, témoins de la douceur et de l’humidité du climat local, se présente en mosaïque avec les bois de Pins pignons ou la subéraie. Sa composition floristique est originale, en particulier du fait de la présence du Cyclamen repandum, dont la forêt de Bestagne est la seule localité de France continentale.

Faune

Cette zone possède un intérêt faunistique notable : on y rencontre en effet seize espèces animales patrimoniales dont sept espèces déterminantes.

Elle abrite notamment deux espèces patrimoniales de rapaces diurnes, le Circaète Jean le blanc et le Faucon hobereau, avec chacun un couple reproducteur, et une espèce patrimoniale de rapace nocturne, le Petit-duc scops. Le Pic épeichette et le Bruant ortolan complètent le cortège de l’avifaune locale d’intérêt patrimonial. En ce qui concerne l’herpétofaune, la Cistude d’Europe, la Tortue d’Hermann et le Lézard ocellé fréquentent cette zone.

Les coléoptères sont représentés par le Cardiophore Cardiophorus exaratus, espèce déterminante d’Elatéridés (Taupins) Cardiophorinés, typiquement méditerranéenne, liée aux zones sableuses littorales, devenue assez rare aujourd’hui du fait de la surfréquentation et de l’urbanisation du littoral, et par les endogés endémiques provençaux Paramaurops abeillei, Paramaurops aberrans et Paramaurops tholini. Citons également l’Anoxie écussonnée (A. scutellaris scutellaris), espèce remarquable de Hanneton et l’Anoxie australe (Anoxia australis), espèce méridionale remarquable et très localisée de Hanneton des forêts dunaires de Pins et des bosquets de tamaris, sur substrat sableux. Le Cyclops Halicyclops septentrionalis, Crustacé Copépode halophile, est présent dans certains points d’eau saumâtres de la zone. Egalement présente ici, la Limace Deroceras chevallieri est une endémique provençale dont les Maures de la presqu’île de Saint tropez abrite semble t il la seule station varoise (station type).

Commentaires sur la délimitation

La logique suivie pour la délimitation est une logique du massif. La ZNIEFF englobe les zones de collines forestières non encore trop abîmées par les habitations.